L’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane (d) en discussion avec Karim Benzema, lors du match de Ligue des champions contre Galatasaray, le 6 novembre 2019 au stade Stade Santiago-Bernabeu, à Madrid
/ © 2019 AFP

Le Real Madrid, qui accueillera mardi le Paris SG en Ligue des champions, tentera de s’accaparer le fauteuil de leader détenu par Barcelone contre une Real Sociedad prétendante au podium, lors de la 14e journée de Liga qui a débuté vendredi.

Une lutte à distance: après la fenêtre internationale et avant la C1, le Real et le Barça, à égalité au classement avec 25 points chacun (mais une victoire de plus pour le Barça, 1er) vont ferrailler pour la première place à quelques kilomètres l’un de l’autre.

Le week-end s’annonce plus délicat pour le Real Madrid: même s’ils seront au courant du résultat du Barça à Leganes (13h00) et de la possibilité ou non d’aller chercher la première place, les coéquipiers de Karim Benzema devront passer par-dessus une Real Sociedad à portée du podium depuis le début de la saison.

Portés par l’ex-prodige madrilène prêté à Saint-Sébastien depuis cet été, le Norvégien Martin Odegaard (20 ans), les Basques se sont immiscés dans la lutte pour les premières places parmi les poids lourds de la Liga.

Retour de Bale

Zinédine Zidane pourra compter sur le Gallois Gareth Bale, qui réintègre le groupe après un mois sans jouer, mais pas sur Vinicius, écarté par le technicien français.

Le FC Barcelone, de son côté, ne devrait pas avoir trop de difficultés à venir à bout de Leganes, dans la banlieue de Madrid, dans ce choc des extrêmes.

Le leader catalan, premier en Liga et dans sa poule de Ligue des champions, mais qui ne séduit plus par son jeu, voudra retrouver du clinquant chez la lanterne rouge.

Mais comme pour le Real, la tâche ne sera pas si simple: Ernesto Valverde doit composer avec quelques absences en défense (Jordi Alba et Nelson Semedo, notamment).

Et surtout, les adversaires de deuxième partie de tableau ne sourient pas aux Blaugranas, surtout en-dehors du Camp Nou.

“On ne les considère pas comme un petit adversaire. Leganes est dernier, c’est vrai, mais ils nous avaient battus l’an dernier. Depuis que je suis entraîneur de Barcelone, on a perdu contre Leganes, deux fois contre Levante, contre Grenade, le Celta Vigo… Donc, on n’en n’est pas au point de penser que ce sont des adversaires faciles”, a rappelé le technicien.

Enfin, outre les deux derbys basques dimanche entre Osasuna et l’Athlétic Bilbao et entre Eibar et Alaves, l’Atlético Madrid (3e, 24 pts), en déplacement chez le promu Grenade, pourrait lui aussi entrer dans la bagarre pour la première place, en cas de contre-performance du Real Madrid et du Barça.

Programme de la 14e journée:

Joué vendredi

LevanteMajorque 21

Samedi

(13h00) LeganesFC Barcelone

(16h00) Betis SévilleValence

(18h30) GrenadeAtlético Madrid

(21h00) Real MadridReal Sociedad

Dimanche

(12h00) Espanyol BarceloneGetafe

(14h00) OsasunaAthletic Bilbao

(16h00) EibarAlaves

(18h30) VillarrealCelta Vigo

(21h00) ValladolidSéville FC