Espagne: le Real aux commandes en attendant l’Atlético

Le milieu du Real Madrid Luka Modric (g) devant l’attaquant du Celta Vigo Santi Mina, le 2 janvier 2021 au stade Alfredo-Di Stefano de Valdebebas
/ © 2021 AFP

Accroché à Elche mercredi (1-1), le Real Madrid s’est remis d’aplomb face au Celta Vigo (2-0) grâce au duo Asensio-Vazquez et a pris provisoirement la tête de la Liga samedi soir, lors de la 17e journée.

L’équipe de Zinédine Zidane devance d’un point l’Atlético Madrid qui se rend dimanche à Alavés. Un avantage comptable tout relatif sur les Colchoneros qui auront encore deux matches en retard à jouer après celui de dimanche.

Face au Celta, 8e du championnat, le Real a assuré l’essentiel dans son stade Alfredo Di Stefano: commencer l’année 2021 par un succès après son faux pas chez le promu Elche lors du dernier match de 2020.

Iago Aspas (9 buts, 6 passes décisives) face à Karim Benzema (8 buts, 5 passes): le match promettait une belle opposition entre les deux meilleurs buteurs et passeurs de la Liga, mais ils sont finalement restés muets. Aspas a même dû céder sa place sur blessure à la 51e minute

C’est Lucas Vazquez, servi par Marco Asensio, qui a ouvert le score de la tête pour le Real (1-0, 6e). Le même duo a sévi au début de la seconde période. Vazquez a cette fois offert la balle du deuxième but à Asensio (2-0, 53e).

Karim Benzema, capitaine en l’absence de Sergio Ramos (malade), a failli inscrire le troisième but madrilène mais ses frappes sont passées de peu à côté (63e) et au dessus (89e).

Fekir rate un penalty

En début de soirée, le Betis Séville a manqué l’occasion de s’offrir le derby face au Séville FC (1-1) dans son stade Benito Villamarin.

Menés au score après l’ouverture du score de Suso (48e), les joueurs de Manuel Pellegrini ont égalisé sur penalty grâce à Sergio Canales, mais à un quart d’heure de la fin Nabil Fekir a manqué un deuxième penalty, qu’il avait lui-même obtenu. De quoi prolonger la période de doute que traverse l’international français qui n’a plus marqué et délivré de passe décisive depuis plus de trois mois.

Au classement, Séville cède sa quatrième place à Villarreal, vainqueur dans l’après-midi de Levante (2-1), alors que le Betis gagne provisoirement une place (9e) malgré ce nul à domicile.

Lors d’un duel pour le maintien, Valladolid s’est éloigné de la zone rouge (14e) en s’imposant 1-0 à Getafe (15e) grâce à un but de son attaquant israélien Shon Weissman.

Outre le déplacement de l’Atlético à Alavés dimanche, la Real Sociedad, troisième, reçoit son voisin Osasuna.

Loin derrière le trio de tête, le FC Barcelone, 6e à 11 points du Real, mais avec un match en retard, doit absolument s’imposer chez la lanterne rouge Huesca après son nul face à Eibar (1-1)

En dehors du terrain, le club catalan traverse également une période compliquée entre la prochaine élection d’un nouveau président et l’incertitude autour de l’avenir de Lionel Messi, dont le contrat prend fin en juin prochain.