La star du FC Barcelone Lionel Messi à la lutte avec le capitaine du Real Madrid Sergio Ramos lors du dernier clasico disputé à Madrid, le 2 mars 2019
/ © 2019 AFP

“Le match va avoir lieu”, a dĂ©clarĂ© au sujet du Clasico de mercredi Josep Maria Bartomeu, le prĂ©sident du FC Barcelone, dans sa traditionnelle allocution de NoĂ«l jeudi, balayant l’appel Ă  manifester de la plateforme sĂ©paratiste catalane Tsunami DĂ©mocratique.

“Le match (prĂ©vu mercredi Ă  19h00 GMT, ndlr) va avoir lieu. Il ne sera pas repoussĂ© une nouvelle fois. C’est notre responsabilitĂ© Ă  tous qu’il ait bien lieu. Nous traversons un moment complexe en Catalogne, mais il est compatible avec la pratique du football”, a assurĂ© le dirigeant catalan jeudi devant la presse.

“Que ceux qui ont des choses Ă  revendiquer le fassent de manière pacifique. Notre stade est un espace oĂą prime la libertĂ© d’expression, cela a toujours Ă©tĂ© le cas, et en ce sens, nous voulons transmettre un message de tranquillitĂ© et de normalitĂ©”, a encore appuyĂ© Bartomeu.

Le dirigeant a assurĂ© que “les gens pourront venir en famille, entre amis. Je souhaite que l’emporte la sportivitĂ© et le soutien aux joueurs. Le Clasico doit ĂŞtre une fĂŞte du sport et du civisme. Qu’il y ait de la paix et de la tranquillitĂ©”, a-t-il appelĂ©.

Le Clasico, la rencontre de clubs la plus regardée au monde selon la Liga, devait initialement se jouer le 26 octobre mais avait dû être repoussé en raison des manifestations ayant secoué la Catalogne après la condamnation mi-octobre de neuf dirigeants séparatistes catalans à la prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

Mardi dernier, la plateforme sĂ©paratiste catalane Tsunami DĂ©mocratique avait appelĂ© Ă  un rassemblement “massif” autour du Camp Nou le 18 dĂ©cembre, Ă  16H00 (15H00 GMT), juste avant la rencontre entre le Barça et le Real Madrid.