Espagne: l’Atlético Madrid convainc et enchaîne à Valence

La joie des joueurs de l’Atletico Madrid après un but marqué contre son camp du défenseur valencien Toni Lato, lors de leur match de Liga, le 28 novembre 2020 au stade Mestalla à Valence
/ © 2020 AFP

Avant d’affronter le Bayern Munich mardi en C1, l’Atlético Madrid a enchaîné un 6e succès de rang en championnat à Valence 1-0 samedi pour la 11e journée, et revient ainsi à hauteur de la Real Sociedad (23 pts), leader, qui se déplace dimanche à Villarreal (21h00, 20h00 GMT).

Les Madrilènes ont largement dominé la rencontre, mais ont pris l’avantage sur un but chanceux : le défenseur valencien Toni Lato a involontairement poussé un ballon traînant dans la surface dans ses propres filets à dix minutes du coup de sifflet final (79e).

A trois jours d’une affiche décisive contre le champion d’Europe en titre, le Bayern Munich, mardi (21h00) pour essayer d’obtenir leur ticket pour les 8es de finales de Ligue des champions, les Madrilènes ont fait souffler les cadres et ont réussi à enchaîner un 25e match sans défaite en Liga.

Une série impressionnante qui dure depuis le revers essuyé face au Real Madrid le 1er février dernier (1-0).

Alors que Yannick Carrasco et Joao Felix ont par exemple pu souffler en première période (en l’absence de Diego Costa, victime d’une phlébite au pied droit, et de Luis Suarez, pour cause de Covid-19), les hommes de Diego Simeone ont prouvé que les changements apportés à leur système de jeu prennent racines.

Tout en assurant leur assise défensive (l’Atlético reste la meilleure défense de Liga avec seulement deux buts encaissés depuis le début de la saison), les “Rojiblancos” ont désormais un jeu d’attaque étincelant, constitué de passes courtes redoublées.

A l’image des cinq premières minutes servies par les Madrilènes, sur un ryhtme très élevé et avec un énorme volume de jeu.

Lemar, homme du match

Pour sa troisième titularisation de la saison, l’international français Thomas Lemar a livré une grosse performance : il a été l’un des seuls à porter le danger devant les cages valenciennes, avec un coup franc bien tiré et deux frappes qui ont dû être détournées par Jaume Domenech.

“Je suis très content de la prestation de Lemar. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas signé une prestation comme celle-là. Lemar est un très bon joueur, croyez-moi ! Dans l’équipe, on n’a pas un seul joueur avec sa vitesse, sa conduite de balle, son style… J’espère que l’on pourra lui donner la confiance dont il a besoin, car c’est un joueur qui peut nous faire beaucoup de bien”, a encensé Simeone en conférence de presse d’après-match.

Lemar a fortement participé au jeu offensif de l’Atlético, a réussi à retrouver son côté tranchant dès sa prise de balle, et a bien orienté le jeu madrilène. Une prestation qui lui a valu le titre d’homme du match.

Outre le 200e match du gardien Jan Oblak en Liga (dont 112 sans encaisser le moindre but), cette rencontre était forcément particulière pour l’ex-international français Geoffrey Kondogbia (27 ans, 5 sélections), transféré de Valence à Madrid le 3 novembre, et qui revenait pour la première fois à Mestalla sous ses nouvelles couleurs.

Valence, pour sa part, déjà empêtré dans une crise institutionnelle et économique, essuie un cinquième revers en onze matches, et continue de s’enfoncer au classement, à la 10e place…

Samedi soir (21h00, 20h00 GMT), le champion d’Espagne en titre, le Real Madrid, pourra s’offrir une chance de retrouver le podium provisoire de Liga contre Alavés.