Espagne: l’Atlético enfonce Eibar et conforte sa première place

Le milieu de l’Atlético de Madrid, Marcos Llorente (d), auteur d’un doublé lors du match de Liga à domicile contre Eibar, le 18 avril 2021
/ © 2021 AFP

L’Atlético Madrid a corrigé la lanterne rouge Eibar 5-0 dimanche lors de la 33e journée du Championnat d’Espagne, et a conforté sa première place au classement, provisoirement, quatre points devant le Real Madrid, qui se déplace à Getafe en soirée (21h00, 19h00 GMT).

En l’absence de Luis Suarez et de Joao Felix, les “Colchoneros” ont déroulé avec un doublé express de l’Argentin Angel Correa (42e, 44e), un autre de Marcos Llorente (53e, 68e), et un but de Yannick Carrasco (49e), pour une “manita” (cinq buts) qui enfonce un peu plus Eibar.

Comme Zinédine Zidane, qui devra composer sans la plupart de ses cadres dimanche soir, Diego Simeone a dû se gratter la tête pour concocter une équipe, étant donné les nombreux absents que déplorait l’Atlético ce week-end…

Mais même sans superstars, son onze a récité son football en deuxième période (après une entame de match poussive) contre le modeste Eibar, qui n’a pas frappé une seule fois au but de toute la rencontre… et qui a enchaîné un 14e match de rang sans succès en Liga.

La première grosse occasion a pourtant été pour les Basques, avec un débordement d’Alejandro Pozo (18e) et un centre pour le Bayonnais Kevin Rodrigues, à peine trop court pour le reprendre devant Jan Oblak.

Ce sera la seule frayeur de la journée pour les “Rojiblancos”. Avec un Angel Correa toujours là au bon endroit, pour reprendre un ballon détourné sur corner au second poteau sur son premier but (42e), ou pour marquer en pivot dans la surface deux minutes plus tard (44e), les Madrilènes n’avaient plus rien à craindre.

L’international belge Carrasco a ensuite marqué le but du 3-0 en dribblant le portier d’Eibar Marko Dmitrovic sorti à l’aventure. Puis Correa, encore lui, a délivré la passe décisive sur le premier but de Marcos Llorente, avant que la jeune pépite espagnole ne se fende lui aussi d’un doublé pour la “manita”.

A noter que l’attaquant français Moussa Dembélé a joué une demi-heure en fin de match, seulement son 5e match de la saison sous le maillot “rojiblanco”, le 3e en Liga.

Un succès et un grand soulagement pour les Colchoneros (1ers, 70 pts), sous la pression du Real Madrid (2e, 66 pts) et du FC Barcelone (3e, 65 pts), sacré en Coupe du Roi samedi soir (4-0 contre l’Athletic Bilbao) et qui rattrapera son match de la 33e journée le jeudi 29 avril contre Grenade.