Espagne: l’Atlético assure et repasse premier

l’attaquant argentin de l’Atlético Madrid, Angel Correa (2e d), félicité après son but marqué contre Huesca, lors de leur match de Liga, le 22 avril 2021 au stade Wanda Metropolitano à Madrid
/ © 2021 AFP

Grâce à un Angel Correa encore décisif, l’Atlético Madrid a dominé le promu et relégable Huesca 2-0 jeudi pour la 31e journée de Liga, et a repris la première place trois points devant le Real Madrid (70 pts), vainqueur 3-0 à Cadix mercredi.

Pas de Luis Suarez, de Joao Felix, de Thomas Lemar ? Pas de problèmes. Après son doublé lors de la démonstration dimanche contre Eibar (5-0), Correa a enchaîné avec un but du gauche depuis l’entrée de la surface juste avant la pause jeudi contre Huesca, et s’affirme comme une alternative offensive intéressante en l’absence des trois stars d’attaque.

L’ailier belge Yannick Carrasco, en fin de match, a scellé le succès “rojiblanco” en poussant dans les filets adverses un ballon offert sur un plateau par Marcos Llorente (81e).

Grâce au petit lutin argentin, les Madrilènes comptent désormais provisoirement huit points d’avance sur le FC Barcelone (4e, 65 pts), qui reçoit Getafe jeudi soir à 22h00 (20h00 GMT) et qui compte un match en moins.

Auteur de sept buts cette saison en championnat, Correa n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis le 13 février à Grenade, avant ce bon passage depuis dimanche.

Malgré les absents, la partie s’est déroulé sans accroc pour les hommes de Diego Simeone, qui n’ont plus été inquiétés après l’ouverture du score… mais se sont fait une petite frayeur avant.

Le gardien de Huesca Alvaro Fernandez a eu le mérite de maintenir l’espoir des siens, avec un sauvetage exceptionnel sur une reprise du capitaine madrilène Koke à la 50e. Une belle réponse à la parade de son homologue “rojiblanco” Jan Oblak en tout début de partie, sur une tentative de Dimitrios Siovas (4e).

Avec ce succès, l’Atlético croit toujours en ses chances de titre en Liga, mais la course reste très serrée entre les quatre équipes de la tête du classement.

Et pour Huesca, ce revers ne condamne pas encore tout à fait le promu à une relégation en D2, mais le bloque dans la zone rouge, à un point du premier non-relégable, Valladolid (17e, 28 pts), qui a accroché le nul 1-1 la veille à Elche.