Espagne: Foyth, Garcia, Emerson… Cinq pépites à suivre cette saison

Le défenseur argentin de Villareal, Juan Foyth, dégage le ballon devant l’attaquant luxembourgeois du Dynamo Kiev, Gerson Rodrigues, lors de leur quart de finale aller de la Ligue Europa, le 11 mars 2021 à Kiev
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2021 AFP

Après avoir régalé le monde entier avec ses jeunes talents à l’Euro et aux Jeux olympiques, l’Espagne va retrouver les pépites de son propre Championnat à partir de vendredi, jour d’ouverture de la saison 2021/2022 de la Liga.

Voici cinq jeunes pépites à suivre cette saison:

. Juan Foyth

Déjà prêté à Villarreal la saison passée, le défenseur central international argentin Juan Foyth a définitivement fait ses valises pour la côte valencienne après trois années passées à Tottenham.

Formé au club d’Estudiantes à La Plata en Argentine, Foyth avait été recruté par le club londonien pour 13 M d’EUR à 19 ans, mais n’a pas réussi à faire son trou en Angleterre.

Sous les ordres d’Unai Emery, Foyth (23 ans) a été beaucoup utilisé en fin de saison dernière, que ce soit en Liga ou lors de la folle épopée du “Sous-marin jaune” en Ligue Europa, et devrait être l’une des pièces forte de cette nouvelle saison à Villarreal.

. Eric Garcia

Le Petit Prince est de retour chez lui: Eric Garcia, formé à La Masia entre 7 et 16 ans avant de partir pour Manchester City pour 4 ans (2017-2021), est de retour libre au Barça.

Retenu par Luis Enrique pour disputer l’Euro avec l’Espagne cet été, Garcia (20 ans) va incarner l’ère post-Messi qui s’ouvre en Catalogne aux côtés d’autres jeunes talents de la maison qui ont déjà éclos, comme Riqui Puig, Ansu Fati, Pedri ou Oscar Mingueza.

. Emerson

Autre jeune talent enrôlé par le FC Barcelone cet été: le Brésilien Emerson Royal. Le club blaugrana l’avait recruté pour 12 M d’EUR à l’Atlético Mineiro en janvier 2019, pour le prêter immédiatement au Betis Séville.

En deux ans en Andalousie, Emerson a eu le temps de parfaire sa progression, et le Barça a récupéré cet été un arrière droit de 22 ans véloce et à vocation offensive, qui a marqué 5 buts et offert 10 passes décisives au Betis.

Emerson a été le joueur le plus utilisé par Manuel Pellegrini la saison dernière (3.186 minutes), et sera en concurrence directe avec le Néerlandais Sergino Dest pour le rôle de titulaire au poste d’arrière droit au Barça.

. Juan Miranda

A l’inverse, le Betis a pour sa part récupéré une jeune pépite formée entre son propre centre de formation et celui du Barça: Juan Miranda.

Originaire d’Olivares, près de Séville, Miranda a commencé au Betis avant de rejoindre la Masia à 14 ans (en 2014). Il évoluera au Barça jusqu’en 2019 et son prêt à Schalke. Revenu dans son club de coeur en prêt la saison passée, Miranda a définitivement quitté le Barça libre cet été, pour le Betis.

Cet arrière gauche de 21 ans sera un renfort sérieux pour le Betis, qui a fini 6e de la Liga la saison dernière et arraché une place pour la Ligue Europa.

. Marcos Paulo

Le champion d’Espagne en titre mise aussi sur l’avenir: l’Atlético Madrid, qui a conclu le transfert le plus cher de l’été en Espagne avec la venue de Rodrigo de Paul pour 35 M d’EUR, a aussi enrôlé un jeune ailier prometteur en la personne de Marcos Paulo (20 ans).

Attaquant grand (1,86 m) et polyvalent, Paulo, né au Brésil mais international portugais avec les moins de 19 ans, est arrivé libre cet été en provenance de Fluminense.

Il viendra renforcer le secteur offensif du vainqueur de la dernière Liga, qui a perdu l’avant-centre français de Lyon Moussa Dembélé, dont le prêt est arrivé à échéance, et l’ailier gauche Vitolo, prêté à Getafe.