Espagne: fin de série pour le Real Madrid, battu à Getafe

Karim Benzema lors de la défaite du Real Madrid sur le terrain de Getafe en Liga le 2 janvier 2022
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2022 AFP

Le Real Madrid, leader de Liga, a essuyé sa première défaite toutes compétitions confondues depuis trois mois dimanche 1-0 à Getafe pour la 19e journée, mais conserve huit points d’avance sur le Séville FC, son premier poursuivant, qui affronte Cadix lundi (21h15).

Les Madrilènes, qui ne s’étaient plus inclinés depuis le 3 octobre et une défaite sur le terrain de l’Espanyol Barcelone (2-1), ont plié dimanche sur un but d’Enes Unal dès la 9e minute consécutive à une perte de balle malencontreuse d’Eder Militao.

Pour les hommes de Carlo Ancelotti, c’est la fin d’une série d’invincibilité de 15 matches en trois mois, durant laquelle ils ont enregistré 13 victoires et 2 nuls.

Pour Getafe, ce succès est une bouffée d’oxygène bienvenue en ce début d’année : les joueurs de la banlieue de Madrid s’éloignent provisoirement de la zone rouge, avec trois points d’avance sur le premier relégable, Alavés (15 points), qui reçoit la Real Sociedad pour le derby basque en début de soirée (18h30).

Rodrygo, blessé ?

Carlo Ancelotti a bien tenté d’effectuer des ajustements pour essayer de réparer ce mauvais départ: Ferland Mendy et Marco Asensio ont cédé leur place à la pause à Marcelo et Eden Hazard, qui disputait son 15e match de la saison… mais sans succès.

Heureusement pour la “Maison blanche”, Militao, auteur de l’erreur initiale qui a offert le premier but à Getafe, a posé son genou pour détourner une frappe de Carles Aleña juste avant la pause (45e+1), et éviter le 2-0.

Même Karim Benzema, en quête de son 300e but sous le maillot blanc, n’a pas réussi à créer de différences. Et les joueurs réputés pour leurs qualités balle aux pieds ont paru particulièrement maladroits dimanche, à l’instar de Toni Kroos ou de Marcelo.

Cette défaite n’est peut-être pas la seule mauvaise nouvelle pour Ancelotti: Rodrygo, touché à l’épaule gauche lors d’une chute en début de deuxième période, a été remplacé à la 67e minute par Mariano.

Seul Modric, du haut de ses 36 ans, a surnagé côté merengue. Et Isco, entré en fin de partie, a été tout près d’égaliser de la tête sur un coup franc tiré par Luka Modric à la 90e minute, mais David Soria s’est encore interposé.

Malgré ce revers, pas de panique pour les Madrilènes: le Real dispose toujours (provisoirement) de 17 points d’avance sur l’Atlético Madrid (5e, 29 pts) et qui reçoit à 16h15 l’équipe surprise de Liga, le Rayo Vallecano (4e), et 18 points d’avance sur le Barça (7e, 28 pts), qui se déplace à Majorque en soirée (21h00).