Espagne: en attendant Mbappé, le Real mate le Betis

Le défenseur du Real Madrid Dani Carvajal (g) devant le défenseur du Real Betis Juan Miranda, le 28 août 2021 à Séville
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2021 AFP

Sans Kylian Mbappé, attendu par tout un club, le Real Madrid s’est imposé 1-0 contre le Betis Séville pour la 3e journée de Liga, délivré par le revenant Dani Carvajal tandis que l’attaque madrilène est restée muette samedi soir.

Alors que le transfert attendu du prodige du Paris SG Kylian Mbappé vers le club madrilène tient en haleine l’Espagne du football depuis plusieurs jours, le Real s’est montré timide sur le terrain du Betis, et n’a arraché la victoire que grâce à une reprise de volée salutaire du latéral Dani Carvajal (61e), sur un centre en retrait de Karim Benzema.

Sept mois après sa blessure aux ischio-jambiers qui l’a privé d’Euro et tenu éloigné des terrains depuis le début de l’année 2021, Carvajal s’est montré décisif dès son deuxième match. Son dernier but sous le maillot blanc remontait au 30 novembre 2019.

Et heureusement que c’est un défenseur qui s’est chargé d’alimenter le tableau de marque côté “Maison blanche”. Car en l’absence de “Kyky”, le trio d’attaque du Real, composé de Gareth Bale, Karim Benzema et Vinicius, n’a pas su concrétiser les occasions.

Le plus actif des trois a été Vinicius: très en vue depuis le début de la saison avec trois buts en deux fins de matches sur les deux premières journées de Liga, le prodige brésilien poli par Zinédine Zidane, très attendu cette saison, a été récompensé par une place de titulaire samedi soir à la place d’Eden Hazard… et a prouvé à Carlo Ancelotti qu’il faudra compter avec lui cette saison.

“Karim (Benzema) a dû descendre très bas pour aider à la récupération. Mais il a fini par créer des différences, comme toujours, et il a offert une magnifique passe décisive. (…) L’équipe sait jouer de manière verticale, mais je crois que le travail défensif, on doit le faire avec davantage d’intensité”, a glissé “Carletto”, “assez satisfait” du début de championnat de son équipe.

Benzema et Fekir discrets

Bale et Benzema ont été moins en vue, même s’ils ont bien combiné sur deux actions successives à la 52e: deux centres du Gallois pour deux reprises du Français qui ont été annulées pour hors-jeu.

Les Merengues ont été mis en difficulté, surtout en première période, par un Betis mené par Nabil Fekir plus présent en début qu’en fin de partie.

Les Andalous se sont procuré autant d’occasions que les Madrilènes avant la pause, mais la première période a été hachée, avec un total de six cartons jaunes distribués, dont un seul côté merengue.

Grâce à ce succès, le Real prend provisoirement la tête du classement au bénéfice de la différence de buts générale, avant les matches de l’Atlético Madrid et du FC Barcelone dimanche.

Plus tôt dans la journée, deux équipes basques s’étaient imposées sur le plus petit des écarts: l’Athletic Bilbao a arraché la victoire à Vigo grâce à un but d’Iñaki Williams, tandis que la Real Sociedad s’est défaite de Levante 1-0 à domicile. Le Séville FC de Julen Lopetegui, quant à lui, a été accroché 1-1 sur le terrain d’Elche.

Dimanche, l’Atlético Madrid, champion d’Espagne en titre, reçoit le vainqueur en titre de la Ligue Europa, le Villarreal d’Unai Emery, à 22h00 pour le choc de la 3e journée. Ce sera juste après la fin du match du Barça, qui reçoit Getafe au Camp Nou à 17h00.