Espagne: Dembélé titulaire avec le Barça, première depuis le 12 janvier

L’attaquant français du FC Barcelone Ousmane Dembélé, lors du match à domicile de la 18e journée de LaLiga contre Elche, le 18 décembre 2021 au Camp Nou
/ © 2022 AFP

L’international français de Barcelone Ousmane Dembélé, brièvement écarté le mois dernier, est titulaire à Valence dimanche (16h15) en Liga pour la première fois depuis le 12 janvier, d’après la composition d’équipe dévoilée par le club catalan sur les réseaux sociaux.

Dembélé avait déjà réintégré le groupe blaugrana contre l’Atlético Madrid il y a deux semaines sans entrer en jeu, puis avait disputé les vingt dernières minutes du derby contre l’Espanyol Barcelone dimanche dernier (entré à la 72e minute à la place de Jordi Alba).

Et jeudi, pour son grand retour au Camp Nou contre Naples en 16e de finale aller de Ligue Europa (1-1), Dembélé a été lourdement sifflé et hué par les supporters catalans à son entrée en jeu dans la dernière demi-heure (65e à la place d’Adama Traoré).

Il s’agit de la première titularisation de l’ailier français depuis la demi-finale perdue en Supercoupe d’Espagne contre le Real Madrid le 12 janvier (2-3 a.p.).

Le 19 janvier dernier, son entraîneur Xavi avait intimé à l’attaquant de “prolonger” son contrat qui s’achève le 30 juin, pour éviter qu’il ne parte sans que le Barça ne touche d’indemnité de transfert, ou de “quitter le club”. Et il avait décidé, en accord avec la direction du club, de l’écarter provisoirement de l’effectif.

Mais malgré les renforts offensifs enregistrés par Barcelone durant le mercato d’hiver (Adama Traoré, Pierre-Emerick Aubameyang et Ferran Torres), Xavi a décidé de redonner sa chance à Dembélé.

“Les circonstances ont fait qu’il a fallu que l’on trouve une solution avec Ousmane. Il fait partie du club et de l’effectif. Nous nous sommes réunis et nous avons décidé qu’il faisait partie de l’équipe. On ne peut pas se permettre de se tirer une balle dans le pied. C’est une décision du club et on l’utilisera quand on pensera que c’est nécessaire. Il est un joueur de l’équipe comme les autres”, avait déclaré Xavi le 5 février.

Et il avait salué son attitude jeudi après le 16e de finale aller contre Naples au Camp Nou. “Ousmane a réussi des dribbles, il est à l’origine d’une action qui a failli finir en but… il a du caractère. Et les sifflets ont fini par se transformer en applaudissements. Je crois que c’est ce qu’il faut retenir”, avait déclaré l’entraîneur du Barça.