Espagne/coronavirus: le gouvernement critique durement la Liga et Fuenlabrada

LaLiga et le club de Fuenlabrada, accusés par le gouvernement espagnol d’avoir “violé le protocole” sanitaire contre le Covid-19
/ © 2020 AFP

Le gouvernement espagnol, à travers le Conseil supérieur des Sports (CSD), a durement critiqué mercredi LaLiga et le club de 2e division de Fuenlabrada, accusé d’avoir “violé le protocole” sanitaire contre le Covid pour avoir voyagé à La Corogne malgré des cas positifs dans son effectif.

Plusieurs clubs espagnols de D2 se sont indignés du report lundi du match contre La Corogne et Fuenlabrada, club madrilène où huit cas de coronavirus ont été détectés, ce qui a chamboulé la course au maintien et l’accession en Liga.

Ni LaLiga, organisatrice de la compétition, ni Fuenlabrada n’ont informé de la situation avant “lundi soir”, alors qu’ils avaient connaissance d’un premier test positif au Covid-19 “samedi 18 juillet à 22h30”, a critiqué mercredi le Conseil supérieur des Sports (CSD).

“Une communication fluide aurait dû être établie avec l’autorité sanitaire”. “De plus, et conséquence plus grave, le club et LaLiga savaient le dimanche à 22h30 qu’il y avait trois tests positifs de plus” dans l’équipe de Fuenlabrada, a poursuivi l’instance, équivalent du ministère des Sports.

“Avant l’apparition d’un cluster, l’équipe ne devait pas voyager le lundi, par principe élémentaire de prudence, y compris dans le cas où les tests PCR pratiqués ce dimanche étaient négatifs”, a insisté le CSD.

“Une grave erreur a été commise en entreprenant ce voyage: ceux qui avaient passé le test le lundi matin devaient rester isolés jusqu’à ce qu’ils connaissent le résultat (ce qui s’est produit quand ils étaient à La Corogne)”, a ajouté l’instance, qui en conclut que Fuenlabrada a “violé les protocoles” et que la Liga n’a pas garanti leur application.

L’affaire a provoqué une vive polémique au sein de la 2e division espagnole.

Ce match reporté était décisif tant pour l’accession en Liga pour Fuenlabrada

-ils peuvent toujours accéder aux play-offs s’ils ne perdent pas contre La Corogne le 30 juillet, nouvelle date du match-

que pour la relégation en 3e division, à laquelle n’a finalement pas échappé La Corogne avec les victoires de ses concurrents directs.

Plusieurs clubs ont critiqué lundi le fait que la journée de championnat n’ait pas été entièrement suspendue. La Corogne et Numancia, autre club relégué, ont annoncé leur intention de saisir la justice.