Espagne: Benzema-Suarez, qui sera le roi des buteurs de Madrid ?

L’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, auteur d’un doublé lors du match de groupes de la Ligue des champions contre Mönchengladbach, à Madrid, le 9 décembre 2020
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2020 AFP

La revanche des buteurs trentenaires: de retour après quelques semaines d’absence, les attaquants Karim Benzema et Luis Suarez tiennent à prouver qu’ils sont toujours indispensables au Real et à l’Atlético lors du derby madrilène samedi (21h00) pour la 13e journée de Liga.

A bientôt 33 ans (le 19 décembre), Benzema a soigné une blessure à la jambe gauche pour récupérer son rôle d’attaquant décisif, marquer un doublé de la tête mercredi en Ligue des champions contre le Borussia Mönchengladbach (2-0) et sauver Zidane et le Real de l’élimination.

Suarez, qui aura 34 ans en janvier, est lui aussi revenu de sa quarantaine pour Covid-19, mais son retour s’est moins bien passé: alors que l’Atlético a continué à marquer et à briller en son absence, l’Uruguayen a rejoué, mais a été remplacé à la 64e minute lors de la victoire en C1 synonyme de qualification à Salzbourg (2-0), ce qui a provoqué sa colère.

Samedi, les deux N.9 vont disputer un match dans le match, qui verra le champion en titre essayer de défendre sa couronne et sa domination madrilène face à son voisin, leader du classement et “assurément” favori pour le titre selon Zinédine Zidane.

Benzema magistral

A la “Maison blanche”, Benzema a ramené le sourire: avec un doublé magistral contre le “Gladbach” mercredi en Ligue des champions, le Français a redonné au Real son caractère de tueur, perdu pendant son absence.

“Ce que fait Karim, ça m’impressionne toujours, mais je suis pas surpris de ce qu’il fait. Je ne sais même plus ce qu’il est, si c’est un attaquant, un N.10, un 9 et demi… Il fait tellement de choses sur le terrain que c’est magnifique de le voir comme ça”, l’a encensé Zidane en conférence de presse.

Benzema a été absent un petit mois entre le 9 novembre et le 1er décembre pour une blessure aux adducteurs. Pendant les trois matches manqués par “KB9”, le Real a compilé une victoire, un nul, et une défaite.

Jovic également absent (Covid-19 puis tendinite aux adducteurs de la jambe droite), Mariano Diaz a essayé de limiter les dégâts à la place du Français, sans parvenir à le faire oublier.

Même s’il est resté muet contre Séville en Liga (succès du Real 1-0) et contre le Shakhtar Donetsk en C1 (2-0), Benzema s’est réveillé au meilleur moment, quand son équipe et son entraîneur avaient le plus besoin de lui… et compte bien montrer qu’il est encore le patron de l’attaque merengue samedi.

Suarez revanchard

Côté Atlético, le retour à la compétition n’a pas été aussi idyllique pour Suarez.

Absent du 21 novembre au 5 décembre pour un test positif au nouveau coronavirus avec sa sélection uruguayenne, le “Pistolero” n’a pas réussi à se montrer décisif lors de ses deux premiers matches depuis son retour.

Face au champion d’Espagne en titre, Suarez a l’occasion de prendre sa revanche et de prolonger sa série de 7 buts en 7 matches consécutifs sans perdre face au Real Madrid (entre le Barça et l’Atlético) depuis la Supercoupe d’Espagne 2017.

L’Uruguayen a une histoire particulière avec le club merengue: le 25 octobre 2014, son premier match en Liga avait été une défaite 3-1 au Santiago-Bernabeu lors d’un clasico avec le Barça, mais il s’est bien rattrapé depuis, avec 11 buts en 16 clasicos quand il évoluait sous les couleurs barcelonaises.

Alors que Joao Felix, Marcos Llorente et Angel Correa ont fait trembler les filets adverses en son absence pour permettre aux Colchoneros d’être le seul club encore invaincu en Liga. Suarez reste le seul N.9 de métier, étant donné que Diego Costa est toujours blessé (thrombose veineuse aiguë à la jambe droite).

“On a énormément besoin de Luis”, a résumé l’entraîneur Diego Simeone.

Alors qu’il a manqué cinq matches sur blessure ou à cause du coronavirus depuis le début de saison, Suarez (439 minutes jouées cette saison) reste quand même le meilleur buteur de l’Atlético en Liga, à égalité avec les cinq buts du prodige portugais Joao Felix (647 minutes jouées).

Mais à Madrid, il n’y a de la place que pour un seul roi des buteurs: entre Suarez et Benzema, le choc risque de faire des étincelles.