Espagne: Benzema, blessé, manquera le clasico et ne pourra pas rejoindre les Bleus

L’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, lors du match de la 27e journée de LaLiga contre la Real Sociedad, le 5 mars 2022 au Stade Santiago Bernabeu
/ © 2022 AFP

L’avant-centre international français du Real Madrid Karim Benzema, blessé au mollet gauche, manquera le clasico retour de la 29e journée de Liga contre le FC Barcelone dimanche (21h00) et ne pourra pas rejoindre l’équipe de France la semaine prochaine, a annoncé son entraîneur Carlo Ancelotti samedi.

Sa participation aux matches amicaux des Bleus contre la Côte d’Ivoire (le 25 mars à Marseille) et l’Afrique du Sud (le 29 mars à Lille) est plus que compromise, selon le technicien italien.

“Karim (Benzema) et (Ferland) Mendy ne pourront pas jouer demain (dimanche). Ils resteront ici avec nous la semaine prochaine”, a indiqué Ancelotti samedi midi en conférence de presse d’avant-match.

“On n’a jamais pris de risques avec lui, même pas à Paris. Il a toujours quelques douleurs. C’est une petite blessure, mais elle l’empêche de s’entraîner et de jouer”, a précisé “Carletto”.

Après avoir délivré une passe décisive et marqué deux buts lundi à Majorque pour la 28e journée de Liga, devenant ainsi avec 413 buts le meilleur buteur français de l’histoire devant Thierry Henry (411), Karim Benzema est sorti à la 87e minute visiblement gêné par une douleur au mollet gauche, laissant ses coéquipiers finir le match à dix.

“Des petites douleurs comme ça, ça arrive. Mais son absence demain (dimanche) ne m’inquiète pas. On va avoir deux semaines pour le préparer pour la fin de saison, où il sera très important, comme toujours. Il est toujours revenu des petits pépins comme celui-là, et il a toujours fait des différences. Je crois qu’il s’est blessé à des moments justes de la saison, quand son corps avait besoin de se reconstituer”, a poursuivi le technicien italien.

Quelles alternatives ?

Les examens médicaux passés par le joueur vendredi ont semblé encourageants, mais “KB9” s’est entraîné seul en salle vendredi, et n’a pas pris part à l’entraînement collectif samedi matin, veille du clasico.

Pour pallier l’absence de son avant-centre fétiche, meilleur buteur et meilleur passeur du championnat d’Espagne cette saison (22 buts et 11 passes décisives en 25 matches de Liga), Ancelotti a plusieurs options.

Il pourrait lancer Mariano ou Luka Jovic, avant-centre purs mais qui ont eu peu de temps de jeu cette saison ; associer Vinicius avec Rodrygo et Marco Asensio, les attaquants ayant le plus accompagné Benzema sur le front de l’attaque merengue sur l’exercice actuel ; voire redonner une chance à Eden Hazard ou Gareth Bale, oubliés sur le banc depuis longtemps.

“Tout est décidé, mais je ne vous dirai rien”, a glissé Ancelotti, samedi.

Benzema (34 ans) a déjà manqué trois matches sur blessure il y a quelques semaines : le 23 janvier contre Elche, il était sorti à la 58e en se touchant l’arrière de la jambe gauche, et avait été remplacé par l’avant-centre serbe Luka Jovic.

Il était revenu juste à temps pour le 8e de finale aller de Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain au Parc des Princes, le 15 février.