Gareth Bale qualifiĂ© avec le Pays de Galles pour l’Euro Ă  l’issue de la victoire sur la Hongrie Ă  Cardiff, le 19 novembre 2019
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2019 AFP

“Irrespectueux”, “ingrat”… Après un nouvel Ă©cart, Gareth Bale est encore dans la tourmente au Real Madrid, oĂą son apparente dĂ©sinvolture pourrait lui valoir la bronca du stade Bernabeu samedi contre la Real Sociedad. Un casse-tĂŞte pour son entraĂ®neur ZinĂ©dine Zidane, qui souhaitait son dĂ©part.

Y’a-t-il pire manière de prĂ©parer le choc de Ligue des champions face au Paris SG mardi prochain ? VoilĂ  le Real engluĂ© dans une des interminables polĂ©miques dont ce club surexposĂ© mĂ©diatiquement est coutumier, et c’est Ă  nouveau Bale qui pose problème.

Mardi soir, après avoir aidĂ© le pays de Galles Ă  dĂ©crocher son billet pour l’Euro-2020, l’attaquant des Dragons a fĂŞtĂ© cette qualification avec ses partenaires, en s’affichant, hilare, derrière un drapeau gallois oĂą il Ă©tait inscrit: “Galles, golf, Madrid. Dans cet ordre”.

Le slogan est une allusion aux rĂ©centes critiques de l’ancien joueur merengue Predrag Mijatovic: “Bale pense d’abord au Pays de Galles, ensuite au golf, et enfin au Real Madrid”, avait dĂ©clarĂ© le MontĂ©nĂ©grin Ă  la radio espagnole Cadena Ser le mois dernier.

La frasque de trop pour les supporters madrilènes ? Certains d’entre eux ont de plus en plus de mal Ă  accepter le manque d’investissement et les blessures Ă  rĂ©pĂ©tition de la star galloise, recrutĂ©e en 2013 pour environ 100 millions d’euros, un record Ă  l’Ă©poque.

Et Bale n’a pas arrangĂ© son cas en dĂ©clarant il y a quelques jours qu’il prenait “plus de plaisir Ă  jouer avec le Pays de Galles” qu’avec son club.

“Irrespectueux”, “ingrat”

“Irrespectueux, Ă  cĂ´tĂ© de la plaque, ingrat. Dans cet ordre”, a titrĂ© le quotidien sportif espagnol Marca jeudi. En s’interrogeant: “Que doit faire le Real Madrid avec Bale ?”

“Après l’Ă©pisode du drapeau, il ne peut plus revĂŞtir le maillot du Real Madrid une minute de plus”, a tranchĂ© le journaliste Miguel Angel Garcia dans les colonnes du quotidien.

ZinĂ©dine Zidane, qu’on dit en froid avec l’attaquant gallois, peut-il le sanctionner ? A l’inverse, l’aligner samedi au Bernabeu en Championnat d’Espagne serait l’exposer Ă  la colère des “socios” (supporters-actionnaires) du club…

Bale n’a plus jouĂ© avec le Real depuis le 5 octobre contre Grenade (victoire 4-2). Dans la foulĂ©e, l’attaquant a rejoint sa sĂ©lection… et s’est blessĂ©.

Il est restĂ© Ă  l’infirmerie jusqu’Ă  reprendre la compĂ©tition la semaine dernière avec le pays de Galles contre l’AzerbaĂŻdjan puis la Hongrie.

Zidane protecteur

Revenu Ă  Madrid mercredi, Ă  l’entraĂ®nement jeudi, Gareth Bale est dĂ©sormais totalement rĂ©tabli. Mais sa place dans le onze de Zidane n’est pas assurĂ©e: en son absence, un phĂ©nomène a surgi sur son aile droite: le BrĂ©silien Rodrygo, 18 ans et auteur d’un triplĂ© en Ligue des champions contre Galatasaray (6-0), le 6 novembre.

Bref, rien n’est simple pour Zidane, qui aurait prĂ©fĂ©rĂ© voir le Gallois partir Ă  l’intersaison. “Ce serait mieux pour tout le monde” s’il Ă©tait transfĂ©rĂ© en Chine, a-t-il dit, avant d’ĂŞtre contraint par les Ă©vĂ©nĂ©ments Ă  changer d’approche ces dernières semaines, paraissant plus protecteur.

Il a ainsi qualifiĂ© d'”absurdes” les rumeurs d’un dĂ©part du Gallois au mercato d’hiver, avant de prendre sa dĂ©fense vendredi en confĂ©rence de presse.

“Je trouve qu’on fait beaucoup de bruit pour rien”, a rĂ©agi Zidane après l’affaire du drapeau. “Il y a beaucoup de commentaires, mais cela ne m’intĂ©resse pas. Je sais que ça intĂ©resse beaucoup de monde, mais moi non”, a balayĂ© “Zizou”.

“Tout ce qui m’intĂ©resse, c’est que Gareth est de retour parmi nous, en bonne santĂ©. Les gens doivent faire bloc derrière nous, il fait partie de l’Ă©quipe. Il peut se passer des choses en-dehors, mais nous, Ă  l’intĂ©rieur du groupe, on doit rester soudĂ©s”, a insistĂ© “ZZ” vendredi, en dĂ©clarant : “C’est mon joueur, et il veut jouer. C’est tout ce qui m’intĂ©resse”.

Mais la situation semble de plus en plus intenable: le Real peut-il garder ainsi l’un des plus gros salaires de l’effectif ? Et jusqu’Ă  quand “Zizou” protègera-t-il Gareth Bale ?