Espagne: Anthony Martial prêté à Séville pour “jouer à nouveau”

L’attaquant français prêté par Manchester United au Séville FC Anthony Martial pose pour les photographes lors de sa présentation officielle au stade Ramon Sanchez Pizjuan de Séville, le 26 janvier 2022.
/ © 2022 AFP

L’attaquant international français Anthony Martial a expliqué mercredi être venu au FC Séville pour “jouer à nouveau”, au lendemain de l’officialisation de son prêt par Manchester United où il était dans une impasse.

“J’avais besoin de temps de jeu et je pense que Séville est l’endroit parfait pour pouvoir jouer à nouveau”, a déclaré le joueur, prêté jusqu’à la fin de la saison, lors de sa présentation par le club andalou.

“Le plus important c’est de jouer, que ce soit à gauche ou dans l’axe”, a-t-il ajouté, en assurant se sentir “prêt à jouer” et “bien physiquement”.

En jouant pour le deuxième du championnat espagnol, Martial espère se relancer en vue de se dégager un chemin pour le Mondial-2022 en fin d’année, avec la Ligue Europa également en ligne de mire d’ici à la fin de la saison.

“Y a d’autres clubs qui voulaient me faire venir, mais comme je l’avais dit dès le départ, mon premier souhait, c’était Séville”, a dit l’attaquant de 26 ans, sourire aux lèvres.

Selon lui, Séville “est un très bon club qui a fait évoluer beaucoup de grands joueurs”. “Je suis aussi venu ici pour ça” et “j’espère faire de grandes choses ici et gagner quelque chose”, a poursuivi Martial.

Le départ du Français de Manchester United lors du mercato d’hiver ne faisait plus guère de doute après la passe d’armes, il y a dix jours, entre le buteur et l’entraîneur des “Red Devils” Ralf Rangnick.

Le technicien allemand a accusé le joueur d’avoir refusé d’être dans le groupe pour le match de Premier League à Aston Villa (2-2), ce que l’intéressé a fermement démenti sur les réseaux sociaux.

Si les deux se sont réconciliés depuis, cet imbroglio illustre la mauvaise saison de Martial, qui n’a marqué qu’un but en seulement onze rencontres toutes compétitions confondues.

Relégué sur le banc à “Man U” par le retour l’été dernier de la superstar Cristiano Ronaldo, Martial est barré en sélection par Karim Benzema, auteur d’un retour fracassant en mai dernier, et qu’il va désormais croiser en Liga.

“Karim fait vraiment partie des meilleurs joueurs au monde”, a dit Martial, interrogé sur son compatriote qui évolue au Real Madrid, “je serai très content de jouer contre lui”.