Espagne: Alba fait respirer le Barça

L’entraîneur néerlandais du FC Barcelone, Ronald Koeman, félicite le défenseur Jordi Alba, à la fin du match de Liga contre la Real Sociedad, le 16 décembre 2020 au Camp Nou à Barcelone
/ © 2020 AFP

Succès de prestige pour le FC Barcelone : avec une victoire arrachée 2-1 grâce au métronome Jordi Alba contre l’ex-leader, la Real Sociedad, mercredi en match avancé de la 19e journée de Liga, les Catalans s’offrent un début de respiration avant les fêtes de fin d’année.

Les hommes de Ronald Koeman ont été d’abord surpris par un but de Willian José après un corner (27e) alors qu’ils dominaient le match, mais ont immédiatement répondu par deux buts de Jordi Alba, à la reprise d’un ballon prolongé dans la surface (31e), et Frenkie de Jong, trouvé par un centre ajusté d’Alba devant le but, juste avant la pause (43e).

Avec ce succès, les Blaugranas remontent provisoirement à la 5e place du classement, à six points du nouveau leader, l’Atlético Madrid (26 pts), qui compte un match de moins qu’eux.

Trois points glanés grâce à un bon match collectif face à une équipe en grande forme depuis le début de saison, invaincue depuis neuf journées et qui a concédé mercredi sa première défaite de la saison à l’extérieur au Camp Nou, sa deuxième au total en championnat.

Mais une victoire surtout offerte par la grande prestation de certaines individualités, à l’image du briscard Jordi Alba : le fidèle fournisseur de ballons de Lionel Messi, revenu d’une blessure aux ischio-jambiers de la cuisse droite cet automne, a retrouvé son meilleur niveau dans son couloir gauche, avec un but, une passe décisive…

Et plusieurs offrandes manquées par Antoine Griezmann, auteur par exemple d’un raté incroyable à la reprise d’un centre d’Alba, en renvoyant le ballon dans les gants d’Alex Remiro (55e).

Dans le sillage du taulier catalan et international espagnol Alba (31 ans, 70 sélections), plusieurs jeunes du Barça se sont aussi illustrés face à l’ex-leader basque, à l’image de Pedri, 18 ans et peut-être le meilleur barcelonais sur la pelouse mercredi, qui a notamment sauvé les siens d’un but tout fait d’Alexander Isak (73e), ou encore le milieu de terrain néerlandais Frenkie De Jong (23 ans), auteur de son premier but cette saison et qui s’affirme match après match.

Messi, fauché par le défenseur français Robin Le Normand en fin de partie (80e), n’est plus qu’à un but de rejoindre Pelé comme le meilleur buteur de l’histoire dans un seul et même club (643 buts avec Santos entre 1958 et 1974, alors que Messi en est à 642 avec le Barça), mais n’a pas réussi à égaler le record du “Roi” mercredi au Camp Nou.

Il devra patienter jusqu’à la réception du Valence CF samedi (16h15, 15h15 GMT) pour avoir à nouveau une chance de rattraper la légende brésilienne.