Espagne: Alaba, Agüero, Depay… cinq recrues-stars à suivre cette saison

Le milieu de terrai argentin de Tottenham, Erik Lamela, lors du match de Premier League contre West Bromwich, le 7 février 2021 au Tottenham Hotspur Stadium à Londres
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2021 AFP

Malgré les départs de nombreuses stars, Sergio Ramos, Raphaël Varane et Lionel Messi en tête, le championnat d’Espagne s’est renfloué avec quelques vedettes capables d’attirer la lumière sur elles cette saison en Liga.

Voici cinq recrues-stars à suivre au cours d’une saison 2021/22 qui commence vendredi:

. Erik Lamela

Séville montre les crocs: l’équipe de Julen Lopetegui, séduisant trouble-fête dans la bataille pour le titre en Liga et auteure d’un parcours honorable en Ligue des champions la saison dernière, s’est renforcée cet été avec l’arrivée de l’ailier droit international argentin Erik Lamela.

Arrivé libre en provenance de Tottenham, Lamela (29 ans) a signé jusqu’en 2024 pour se relancer en Espagne, après huit saisons en Angleterre. Il compensera le départ du prometteur Bryan Gil, qui a fait le chemin inverse vers Tottenham (pour 25 M d’EUR hors bonus). A Séville, il retrouvera la colonie d’internationaux argentins composée de Lucas Ocampos, Papu Gomez et Marcos Acuña.

. Sergio Agüero

Autre star argentine qui a fait le voyage d’Angleterre vers l’Espagne: Sergio Agüero. L’attaquant a décidé de revenir en Espagne, où il avait éclos sous les couleurs de l’Atlético Madrid (2006-2011), en rejoignant le Barça libre après une décennie passée à Manchester City.

A 33 ans, lui aussi cherchait à se relancer avec un nouveau challenge en Catalogne, après plusieurs saisons minées par les blessures. Et rêvait surtout de jouer aux côtés de son grand ami et compatriote Lionel Messi, qui s’est finalement envolé vers Paris.

Il faudra toutefois patienter avant de voir Agüero sur les terrains: l’attaquant s’est blessé au mollet droit à l’entraînement le week-end dernier, et sera indisponible jusqu’à mi-novembre.

. Memphis Depay

Le Barça a recruté intelligemment cet été. Enlisé dans de lourds problèmes économiques, le club blaugrana a réussi à enrôler un autre attaquant de grande classe gratuitement, avec Memphis Depay.

L’avant-centre néerlandais, ciblé par l’ex-sélectionneur Oranje et actuel entraîneur du Barça Ronald Koeman depuis l’été dernier, a rejoint le Barça après quatre saisons à Lyon, où il a marqué l’histoire du club français.

Et avant même le début de la saison, Depay a donné un avant-goût séduisant de ce qu’il est capable de faire: sur les quatre matches amicaux de pré-saison du Barça, “Memphis” a déjà marqué à trois reprises.

. Rodrigo De Paul

Le champion d’Espagne en titre a encore faim: après une saison solide, l’Atlético Madrid a scellé le transfert de l’été le plus cher d’Espagne, en attirant le milieu de terrain international argentin de l’Udinese Rodrigo de Paul (27 ans) pour 35 M d’EUR.

Le public espagnol le connaît déjà bien: il a éclos à Valence entre 2014 et 2016 avant de partir pour le nord-est de l’Italie. A l’Udinese, De Paul a pris une tout autre dimension: sa valeur a décuplé, passant de 3 M d’EUR à 35 M d’EUR, et les projecteurs se sont braqués sur lui en juillet quand il a délivré la passe décisive pour le but d’Angel di Maria en finale de la Copa America remportée 1-0 par l’Argentine face au Brésil.

Suivi par son compatriote Diego Simeone depuis plusieurs années, De Paul (34 buts et 37 passes décisives en cinq saisons en Italie) a été recruté pour aider la ligne d’attaque, alors que le milieu de terrain rojiblanco s’est fait plus discret sur le plan offensif la saison passée.

. David Alaba

Seule recrue estivale d’un Real Madrid en pleine transition (sans compter les retours de prêts), David Alaba a déjà commencé à séduire les supporters.

Arrivé libre après dix ans passés au Bayern Munich, Alaba (29 ans) viendra renforcer une ligne défensive transfigurée après les départs des cadres Raphaël Varane et Sergio Ramos. Aligné en défense centrale en match amical contre l’AC Milan dimanche, Alaba a réussi à contrer les offensives italiennes pour accrocher le nul (0-0).

Son expérience et sa polyvalence (il peut évoluer en défense centrale, comme arrière latéral, voire au milieu de terrain) devraient grandement aider à hisser à nouveau ce Real en reconstruction vers les sommets d’Espagne et d’Europe.