Le NĂ©erlandais Jordi Cruyff lors de sa prĂ©sentation officielle comme entraĂ®neur de l’Ă©quipe d’Equateur, au siège de la FĂ©dĂ©ration Ă©quatorienne de football, le 13 juillet 2020 Ă  Quito
/ © 2020 AFP

L’entraĂ®neur nĂ©erlandais Jordi Cruyff, fils du lĂ©gendaire Johan, a pris la tĂŞte de la sĂ©lection de l’Equateur avec pour principale mission de la qualifier pour la prochaine Coupe du monde de football, en 2022 au Qatar.

“C’est un plaisir d’ĂŞtre ici. La ferveur ressentie dès l’arrivĂ©e ici (dimanche) Ă©tait impressionnante”, a affirmĂ© l’ancien milieu de terrain international du FC Barcelone et de Manchester United, âgĂ© de 45 ans, lors de sa prĂ©sentation officielle lundi Ă  Quito.

“L’adaptation se fait très rapidement. Nous sommes prĂŞts pour le dĂ©fi qui se prĂ©sente Ă  nous, avec des matchs difficiles, mais c’est aussi la beautĂ© de notre travail”, a ajoutĂ© Cruyff qui, après avoir mis un terme Ă  sa carrière en 2010 avait successivement dirigĂ© le Maccabi Tel-Aviv, en tant que directeur sportif puis entraĂ®neur, et le club chinois du Chongqing Lifan comme coach.

A la tĂŞte de la “Tri”, le NĂ©erlandais succède au Colombien Hernan Dario Gomez, limogĂ© après l’Ă©limination des Equatoriens dès la phase de groupes de la Copa America, en juin dernier au BrĂ©sil.

L’Equateur avait fini dernier d’une poule relevĂ©e, derrière le Japon, pays invitĂ© (3e), le Chili (2e) et l’Uruguay (1er) avec un nul et deux dĂ©faites.

La sélection sud-américaine débutera sa campagne de qualification pour la Coupe du monde 2022 le 26 mars avec un déplacement en Argentine.