Droits TV: DAZN rafle l’essentiel du Championnat d’Italie

Un journaliste du diffuseur DAZN installe un microphone pour une interview avant un match de C1 à Dortmund, le 5 novembre 2019
Par Anthony LUCAS / © 2021 AFP

La Serie A passe au streaming: la plateforme DAZN a décroché l’essentiel des droits TV du championnat d’Italie pour les trois prochaines saisons, avec un montant qui pourrait permettre aux clubs d’échapper à la baisse trop importante redoutée dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

L’offre de DAZN pour les deux lots principaux, de l’ordre de 840 millions d’euros par an, a été préférée à celle du diffuseur historique de la Serie A, le groupe de télévision par satellite Sky, a-t-on appris auprès de la Ligue italienne.

Avec un troisième lot dont l’attribution est encore en discussion, le foot italien vise une certaine stabilité de ses revenus télévisés, actuellement de 973 M EUR par saison pour la diffusion en Italie.

Cette attribution, qui clôt deux mois de tergiversations, marque un changement de cap avec, pour la première fois pour un grand championnat européen, l’essentiel de la Serie A diffusé en streaming.

DAZN, plateforme parfois qualifiée de “Netflix du sport” qui diffuse depuis 2018 trois matches par journée en Italie (pour 193 M EUR par saison), pourra à partir de cet été diffuser les dix matches de chaque journée, dont sept en exclusivité.

16 voix sur 20

Sky, actuel diffuseur principal (pour 780 M EUR par saison), a encore l’occasion de se consoler avec le dernier lot en jeu pour la période 2021-24, sur les trois matches en co-diffusion.

Son offre est actuellement de quelque 70 M EUR, mais des discussions se poursuivent, les clubs espérant une proposition supérieure pour se rapprocher du montant global perçu actuellement.

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19 qui plombent les comptes des clubs, et au vu du fiasco survenu en France sur les droits TV avec Mediapro, l’objectif principal de la Serie A est de tenter de limiter la baisse.

A trois jours de la fin de la validité des offres sur la table depuis fin janvier, l’assemblée organisée ce vendredi en vidéoconférence a enfin permis de dégager une majorité de 16 voix sur 20 (14 minimum était nécessaires) pour procéder à l’attribution, selon plusieurs médias.

Les discussions ont notamment porté ces dernières semaines sur la capacité technique de DAZN et sur la qualité des réseaux italiens, pour éviter tout couac dans la diffusion en streaming.

Alliance avec Telecom Italia

DAZN s’était d’ailleurs employé à rassurer sur cet aspect le week-end dernier: “99% des familles italiennes peuvent déjà se doter d’une connexion à bande large (…). Notre engagement vise à soutenir et accélérer la numérisation du pays”, avait assuré la plateforme, alliée dans cette opération à l’opérateur Telecom Italia (Tim).

Au-delà du choix entre les deux prétendants, le blocage a également été provoqué ces dernières semaines par un autre match se déroulant en coulisses depuis des mois: une possible association avec des fonds d’investissement privés, avec la promesse d’un apport de quelque 1,7 milliard d’euros d’argent frais.

Mais plusieurs clubs ont récemment changé d’avis et les discussions sont désormais au point mort avec les fonds concernés (CVC, Advent et FSI).

En parallèle, la Serie A a également procédé cette semaine à une première attribution des droits pour l’étranger avec la désignation de CBS pour les Etats-Unis, pour un montant en hausse de 30% (de l’ordre de 57 M EUR par saison, selon la presse).

Dans d’autres régions du monde, ces droits internationaux pourraient toutefois diminuer, en raison de la décision du groupe qatarien beIN (actuellement détenteur des droits italiens dans 35 régions) de ne pas postuler.