La chaĂ®ne beIN Sports, ici lors de la diffusion du match de Ligue 1 Toulouse-NĂ®mes le 25 aoĂ»t 2018 au Stadium, s’est adjugĂ©e les droits de l’Euro-2020
/ © 2020 AFP

Le groupe beIN Sports a annoncĂ© mardi qu’il allait retransmettre en France l’intĂ©gralitĂ© de l’Euro-2020 (12 juin-12 juillet), après avoir conclu un accord de diffusion avec l’UEFA, organisateur de la compĂ©tition de football.

Dans le détail, sur les 51 rencontres du tournoi, 28 seront exclusivement visibles sur les antennes, payantes, du groupe basé au Qatar, selon le communiqué de beIN qui ne précise pas le montant déboursé pour les diffuser.

Les 23 autres seront aussi disponibles “en clair”, les groupes M6 ou TF1 ayant annoncĂ© en novembre qu’ils se partageraient une partie de l’Euro, dont le match d’ouverture Italie-Turquie et les affiches de l’Ă©quipe de France.

BeIN Sports a dĂ©jĂ  diffusĂ© l’intĂ©gralitĂ© des Ă©ditions 2012 et 2016, ainsi que le Mondial-2018. Selon des chiffres rapportĂ©s alors par la presse, le mĂ©dia avait dĂ©boursĂ© 60 millions d’euros pour la totalitĂ© des rencontres de l’Euro-2016.

Les “droits tĂ©lĂ©” dans le foot ont connu de grands chamboulements ces derniers mois, avec l’arrivĂ©e fracassante du groupe sino-espagnol Mediapro qui doit devenir cet Ă©tĂ© le principal diffuseur de la Ligue 1 Ă  la place de beIN.

BeIN a également cédé à Canal+ en décembre ses droits sur la L1 pour la période 2020/24, via un accord surprise qui a scellé un changement de stratégie du groupe qatarien, davantage concentré sur les grandes compétitions internationales, dans un marché français particulièrement concurrentiel.