L’ex-commissaire David Duckenfield, Ă  son arrivĂ©e au tribunal de Preston, le 14 janvier 2019
Par Paul ELLIS, avec Pauline FROISSART à Londres / © 2019 AFP

Plus de 30 ans après la bousculade du stade d’Hillsborough qui avait fait 96 morts Ă  Sheffield (nord de l’Angleterre), le responsable de la sĂ©curitĂ© le jour du drame a Ă©tĂ© jugĂ© jeudi non coupable d’homicides involontaires, une dĂ©cision qui a déçu les proches de victimes.

En avril, le jury du tribunal de Preston n’Ă©tait pas parvenu Ă  un verdict concernant David Duckenfield, ex-commissaire de 75 ans, au terme d’un procès de 10 semaines. Un juge avait dĂ©cidĂ© en juin qu’il devait ĂŞtre rejugĂ©.

Un nouveau procès s’Ă©tait ouvert le mois dernier devant le mĂŞme tribunal et a durĂ© plus de six semaines.

Au total, 96 supporters de Liverpoolhommes, femmes et enfantsont perdu la vie dans cette tragĂ©die d’Hillsborough, la pire ayant jamais frappĂ© le sport britannique, survenue lors de la demi-finale de la Coupe d’Angleterre opposant les Reds Ă  Nottingham Forest le 15 avril 1989.

Le septuagĂ©naire, retraitĂ©, n’Ă©tait pas jugĂ© pour la mort de la 96e victime, Anthony Bland, dĂ©cĂ©dĂ©e de ses blessures près de quatre ans plus tard, la loi alors en vigueur n’autorisant pas les poursuites pour ce cas.

Il a Ă©tĂ© jugĂ© non coupable d’homicide involontaire par nĂ©gligence grave de 95 personnes.

Pour l’accusation, M. Duckenfield avait une “responsabilitĂ© personnelle” dans le drame.

Son avocat, Benjamin Myers, avait au contraire plaidĂ© que M. Duckenfield avait “fait tout ce qu’on attendait de lui” et que les accusations contre lui Ă©taient “injustes”. “Il y a tant d’autres personnes en tort et tant de raisons” au drame, a-t-il avancĂ©.

Son client n’a pas pris la parole car il souffre de stress post-traumatique, un Ă©tat qui a pu expliquer son manque de rĂ©action lors du procès, a expliquĂ© le juge.

Des enregistrements sonores d’auditions de l’ex-commissaire, rĂ©alisĂ©es en 2015, ont Ă©tĂ© diffusĂ©s Ă  l’audience.

“Qui est responsable ?”

“Les morts de 96 spectateurs, beaucoup d’eux très jeunes, sont bien sĂ»r une profonde tragĂ©die humaine qui suscite beaucoup d’angoisse et de colère et que, pour beaucoup, le temps n’a pas effacĂ© (…) mais vous devez mettre de cĂ´tĂ© vos Ă©motions et votre sympathie pour les familles de victimes ou pour M. Duckenfield”, a dĂ©clarĂ© le juge avant que le jury ne se retire pour dĂ©libĂ©rer.

A l’annonce de la dĂ©cision, des membres du public ont Ă©clatĂ© en sanglots, a rapportĂ© l’agence de presse britannique Press association (PA).

Christine Burke, dont le père Henry avait Ă©tĂ© tuĂ© lors du drame, a interpellĂ© le juge. “J’aimerais savoir qui est responsable pour la mort de mon père car quelqu’un l’est”, lui a-t-elle lancĂ© en larmes.

“Je suis choquĂ© et abasourdi par le verdict du jury”, a dĂ©clarĂ© Ă  PA Barry Devonside, dont le fils Christopher, 18 ans, a pĂ©ri lors du drame. “Nous, les familles, nous sommes battus 30 ans vaillamment”, a-t-il ajoutĂ©.

Margaret Aspinall, prĂ©sidente d’une association de soutien aux familles de victimes, a dit se sentir “vraiment en colère”. “J’essaie de rester calme pour ces familles qui ont souffert”, a-t-elle dĂ©clarĂ© lors d’une confĂ©rence de presse Ă  Liverpool.

Le drame s’est dĂ©roulĂ© alors que les supporters de Liverpool se pressaient devant les tourniquets, le coup d’envoi approchant. La sĂ©curitĂ© avait fait ouvrir une porte conduisant Ă  l’aile qui leur Ă©tait rĂ©servĂ©e, pour allĂ©ger la pression. Mais les fans s’Ă©taient ruĂ©s sur une tribune debout dĂ©jĂ  surpeuplĂ©e.

Les services du procureur avaient annoncĂ© en juin 2017 leur intention d’engager des poursuites, Ă  la suite d’un long combat des familles des victimes pour obtenir justice.

Un ancien cadre du club de football de Sheffield Wednesday, dont l’enceinte est le stade d’Hillsborough, avait aussi Ă©tĂ© jugĂ© et condamnĂ© en avril Ă  une amende.