Le Premier ministre britannique Boris Johnson Ă  sa sortie du 10 Downing Street, le 15 octobre 2019
/ © 2019 AFP

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dĂ©noncĂ© mardi des actes racistes “ignobles” contre les joueurs noirs de l’Ă©quipe d’Angleterre lors des qualificatifs de l’Euro-2020 Ă  Sofia, appelant Ă  des “punition fermes”, a indiquĂ© Downing Street.

“Le racisme que nous avons vu et entendu hier soir Ă©tait ignoble et n’a aucune place dans le football”, a dĂ©clarĂ© un porte-parole de Downing Street. “Nous soutenons les appels de la fĂ©dĂ©ration de football en faveur d’une enquĂŞte urgente suivie de punitions fermes”, a-t-il ajoutĂ©.

“L’UEFA doit regarder les faits. Cette tâche sur le football n’est pas traitĂ©e de manière adĂ©quate. Il faut dĂ©barrasser une fois pour toute le football du racisme et de la discrimination”, a-t-il insistĂ©.

Une frange du public prĂ©sent dans le stade Vassil-Levski Ă  Sofia s’en est pris verbalement aux joueurs noirs de l’Ă©quipe d’Angleterre: le dĂ©fenseur Tyrone Mings et les attaquants Marcus Rashford et Raheem Sterling.

Le stade Vassil-Levski Ă©tait dĂ©jĂ  frappĂ© d’un huis-clos partiel pour ce match en raison d’insultes racistes contre le Kosovo en juin.

Dès lundi soir, la FĂ©dĂ©ration anglaise avait demandĂ© Ă  l’UEFA une “enquĂŞte urgente”, rappelant que “ce n’est pas la première fois que [ses] joueurs sont visĂ©s par ce type d’insultes”.

Le match a Ă©tĂ© remportĂ© 6-0 par l’Angleterre, qui a fait ainsi un grand pas vers la qualification pour l’Euro-2020.