Supporters bulgares lors du match de qualification Ă  l’Euro-2020 contre l’Angleterre, le 14 octobre 2019 Ă  Sofia
/ © 2019 AFP

La commission de discipline de l’UEFA examinera le 28 octobre le cas de la Bulgarie après le match face Ă  l’Angleterre marquĂ© par des cris de singe et des signes nazis adressĂ©s par des supporters bulgares aux joueurs anglais noirs, a-t-on appris jeudi auprès de l’instance europĂ©enne.

“Le cas de la Bulgarie sera examinĂ© le 28 octobre” par la commission de discipline, a indiquĂ© Ă  l’AFP un porte-parole de l’UEFA.

La décision de la commission de discipline sera prise le même jour et devrait être annoncée le jour même ou le lendemain.

Une procĂ©dure a Ă©tĂ© ouverte mardi pour “comportement raciste”, en raison des “chants et saluts nazis”, adressĂ©s par le public bulgare lors du match qualificatif Ă  l’Euro-2020 remportĂ© 6-0 lundi soir Ă  Sofia par l’Angleterre.

La procĂ©dure concerne Ă©galement “le jet d’objets, des perturbations pendant l’hymne national et la diffusion des ralentis sur Ă©cran gĂ©ant”.

Une frange du public prĂ©sent dans le stade Vassil Levski Ă  Sofia s’en est pris verbalement aux joueurs noirs de l’Ă©quipe anglaise. A deux reprises, le match a dĂ» ĂŞtre interrompu.

Mardi, le prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration bulgare a annoncĂ© sa dĂ©mission tandis que Londres a demandĂ© Ă  l’UEFA des “punitions fermes”.

Le mĂŞme jour, le prĂ©sident de l’UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin a assurĂ© que l’instance Ă©tait “dĂ©terminĂ©e Ă  tout faire pour Ă©liminer” le racisme du football, soulignant que ses sanctions Ă©taient “parmi les plus sĂ©vères”.

Pour une fĂ©dĂ©ration, la sanction “minimum” en cas d’acte raciste est un huis clos partiel ou total du stade.

RĂ©cemment, la commission de discipline de l’UEFA a ainsi condamnĂ© la Hongrie et la Roumanie Ă  disputer un match Ă  huis clos en raison de comportements racistes d’une partie de leurs supporters.

Jeudi, le prĂ©sident de la FIFA Gianni Infantino a plaidĂ© en faveur d’une interdiction mondiale de stade pour les spectateurs coupables d’actes racistes.