Covid: des acteurs du sport réclament des jauges proportionnelles

Des milliers de spectateurs ont assisté au “All Star Game” à Paris, le 29 décembre 2021, dans une AccorHotels Arena, qui préconise des jauges proportionnelles
/ © 2021 AFP

L’association Sporsora, qui fédère plusieurs acteurs de l’économie du sport, a réclamé jeudi que les jauges des enceintes sportives soient proportionnelles à leur taille et ne soient pas les mêmes pour tous les équipements, dans le cadre des trois semaines de restrictions à venir dues à la pandémie.

Dans une tribune intitulée “ne repartons pas de zéro pour les jauges dans les enceintes sportives” et signée notamment de Nicolas Dupeux (directeur général d’Accor Arena) et Loic Duroselle (directeur des relations institutionnelles du Stade de France), l’association plaide pour “qu’un principe de proportionnalité soit appliqué”. Elle évoque l’idée d’un siège sur 3 au-delà des 5.000 en extérieur par exemple.

Lundi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le principe de jauges à 5.000 personnes en extérieur et 2.000 en intérieur. Depuis, l’épidémie continue d’exploser et plusieurs équipe de foot, comme Angers ou Bordeaux, voient leurs effectifs massivement contaminés et demandent des reports de matches.

Pour Sporsora, “les jauges en valeur absolue ne sont ni cohérentes, car non proportionnelles à la taille des lieux d’accueil, ni viables économiquement notamment pour les structures de moyenne et grande taille”, alors que “depuis le début de la crise, les acteurs du secteur ont toujours fait preuve de responsabilité et ont veillé à appliquer scrupuleusement les prescriptions sanitaires”.

Mercredi soir, un amendement a été adopté en ce sens à l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal mais contre l’avis du rapporteur LREM. La mesure sera réexaminée en séance publique lundi et d’ici là le gouvernement aura le temps de se faire un avis, l’œil rivé sur les chiffres des contaminations.

Au Sénat, le sénateur LR Michel Savin, avait lui aussi plaidé mercredi en faveur de mesures de “bon sens” qui s’adapteraient “à la situation sanitaire locale” et “à la capacité d’accueil” des enceintes.

La question de la proportionnalité des jauges taraude les acteurs du sport depuis la levée du huis clos. Elle avait été évoquée en novembre 2020 par Emmanuel Macron lui-même, en prévision de la réouverture des enceintes en janvier 2021. En réalité, la mesure ne s’est jamais appliquée.