Coupe du Roi: ébranlé, le Barça contraint à l’exploit contre Séville

La défense du Barça concède un but au Séville FC, marqué par Jules Kounde en demi-finale aller de Coupe du Roi au stade Sanchez Pizjuan, le 10 février 2021
/ © 2021 AFP

Après l’opération de police qui a secoué le FC Barcelone lundi, le club catalan doit se reconcentrer sur le sportif avec une demi-finale retour de Coupe du Roi mercredi contre Séville (21h00) et deux buts de retard à combler pour espérer atteindre la finale.

C’est l’heure de savoir si cette équipe est capable, comme ses illustres devancières, de réussir une “remontada”: défaits 2-0 à l’aller en Andalousie, les Catalans doivent renverser la situation à domicile pour décrocher leur billet pour la finale programmée le 17 avril à… Séville.

Et la capacité de réaction de l’équipe de Ronald Koeman sera très scrutée en France avant le huitième de finale retour de Ligue des champions face au Paris SG. Après la gifle 4-1 reçue à domicilie à l’aller face aux Parisiens, les Barcelonais seront là aussi contraints à l’exploit.

Mais ont-ils seulement la tête au terrain ? Lundi, un séisme extrasportif a secoué le puissant club catalan avec une perquisition dans les bureaux du Camp Nou. D’anciens dirigeants, dont l’ex-président Josep Maria Bartomeu, ont été placés en détention dans le cadre de l’enquête sur le “Barçagate”, le scandale de calomnies sur les réseaux sociaux qui avait secoué le club en février 2020.

Bartomeu a été remis en liberté provisoire mardi matin mais l’enquête se poursuit et le contexte reste pesant pour le club, qui se serait bien passé de cette agitation dans une période charnière de sa saison.

Koeman trouve la formule

Quoi qu’il en soit, le Barça a tout à gagner dans cette Coupe du Roi, une épreuve dont il détient le record de victoires (30 sacres en tout) et dont il a disputé les six dernières finales: le club blaugrana, sevré de trophées depuis la conquête de la Liga en 2019, doit valider sur le terrain son récent retour en forme sous la houlette de Koeman.

Hasard du calendrier, les Catalans se sont imposés samedi en Liga sur la pelouse du Séville FC 2-0, grâce à des buts d’Ousmane Dembélé et de Lionel Messi.

De quoi redonner espoir à la presse sportive catalane. “Alliance pour des titres”, a affiché le quotidien Sport à la Une lundi, assurant que l’équipe avait “digéré la déception du PSG” et était “convaincue” qu’elle lutterait pour les titres en Coupe et en Liga.

“Le Barça retrouve ses meilleures sensations et revient de plain-pied dans la lutte pour les deux titres (en Coupe et en Liga). La démonstration à Séville prouve aux hommes de Koeman que la remontada est possible” face à Séville, a souhaité Mundo Deportivo.

Passé de son immuable 4-2-3-1 à un efficace 3-5-2 depuis quelques matches, le technicien néerlandais semble avoir trouvé la bonne formule… peut-être aux dépens d’Antoine Griezmann, laissé sur le banc lors de la victoire à Séville samedi en championnat.

Koeman devra toutefois jongler avec les absents pour tenter de conserver quelques forces pour la dernière ligne droite de la saison: même si Pedri, incertain, s’est entraîné avec le groupe mardi, Ronaldo Araujo, Miralem Pjanic, Sergi Roberto, Philippe Coutinho, Ansu Fati et Moussa Wagué pointent à l’infirmerie.

L’autre demi-finale opposera jeudi (21h00) Levante à l’Athletic Bilbao: personne n’a pris l’avantage à l’aller (1-1) et les retrouvailles des deux équipes en Liga vendredi dernier se sont terminées sur le même score de parité (1-1).

Programme des demi-finales retour de Coupe du Roi en Espagne (heures de Paris) :

Mercredi :

(21h00) FC BarceloneSéville FC (aller: 0-2)

Jeudi :

(21h00) LevanteAthletic Bilbao (aller: 1-1)

Finale :

Samedi 17 avril à 21h00 à Séville (stade de La Cartuja).