Coupe du Roi d’Espagne: l’Athletic Bilbao rattrapé par Valence en demi-finale aller

Le milieu de Valence Carlos Soler (g) à la lutte avec l’attaquant de l’Athletic Bilbao Iker Muniain en demi-finale aller de Coupe du Roi, le 10 février 2022 à Bilbao
/ © 2022 AFP

Déjà finaliste lors des éditions 2020 et 2021, l’Athletic Bilbao a été accroché 1-1 à domicile par le Valence CF en demi-finale aller de la Coupe du Roi jeudi, et le ticket pour la finale sera donc en jeu lors du match retour, le 2 mars à Valence.

Le capitaine basque Iker Munian a débloqué la situation à la 37e minute, en servant sur coup franc un centre parfait au deuxième poteau pour trouver la tête du vétéran Raul Garcia, puis Valence a égalisé à la 65e, sur un ballon repris par Bryan Gil et repoussé par Julen Agirrezabala… dans les pieds d’Hugo Duro, qui n’a eu qu’à volleyer le ballon dans la cage vide.

L’Athletic devra patienter jusqu’à début mars pour entrevoir sa troisième finale de Coupe du Roi consécutive (la 5e en un peu plus d’un an en comptant les deux finales de Supercoupe d’Espagne) : au terme d’un match haché et très nerveux, les Lions basques ont été rattrapés par les hommes de José Bordalas, qui s’accrochent à cette Copa à côté d’un parcours calamiteux en Liga.

Alex Berenguer a eu le ballon de la victoire à la 85e, mais sa reprise en cloche est passée d’un rien par-dessus la barre transversale. Et à la 89e, Hugo Duro a été bousculé lors de sa course dans la surface par Dani Vivian, mais l’arbitre n’a rien sifflé.

Sacrés en 2019 pour la dernière fois, les Valenciens auront l’avantage du terrain pour le match décisif le 2 mars. Mais les buts marqués à l’extérieur ne valent plus double en cas d’égalité en Coupe du Roi.

Les Basques, pour leur part, courent toujours derrière leur premier titre en Coupe d’Espagne depuis 1984… et Marcelino espère retrouver Oscar de Marcos (absent pour cause de Covid-19) pour le match retour. Il faudra suivre l’évolution de la blessure du défenseur Yeray Alvarez, sorti avec une poche de glace sur le genou droit et obligé de céder sa place à la mi-temps à Dani Vivian.

Mercredi, dans la première demi-finale aller, le Betis Séville s’est difficilement imposé 2-1 sur la pelouse du Rayo Vallecano et a posé un orteil en finale. Les matches retour auront lieu le 2 et 3 mars. La finale aura lieu le samedi 23 avril au stade de la Cartuja, à Séville.