L’attaquant du PSG Kylian MbappĂ© buteur contre Saint-Etienne en quart de finale de Coupe de la Ligue, le 8 janvier 2020 au Parc des Princes
/ © 2020 AFP

Sans surprise, Paris, Lyon et Lille se sont imposés contre Saint-Etienne (6-1), Brest (3-1) et Amiens (2-0) mercredi en quart de finale de la Coupe de la Ligue pour rejoindre Reims en demies.

Lors du tirage au sort des demi-finales jeudi, le PSG sera forcément le club à éviter pour les trois autres prétendants à la succession de Strasbourg, tenant du titre éliminé mardi par Reims aux tirs au but (0-0, 4 tab à 2).

Sans pitié contre des Stéphanois réduits à dix dès la demi-heure de jeu, Paris, club le plus titré de la compétition, est à deux victoires de remporter sa neuvième Coupe de la Ligue, pour la dernière édition de cette compétition peu enthousiasmante.

Face Ă  Saint-Etienne, le terrain a confirmĂ© l’a priori d’avant-match: Paris avait plus d’une longueur d’avance. Dès la 2e minute, Mauro Icardi a ouvert le score, trompant dans un angle fermĂ© Jessy Moulin.

Wesley Fofana exclu pour un 2e jaune après un croche-pied sur Angel Di Maria en pleine course vers le but, le PSG a eu tous les espaces pour s’exprimer.

Neymar a doublĂ© la marque d’une frappe suave enroulĂ©e (39e), avant que la dĂ©fense des Verts se saborde sur un comique coup de billard entre deux dĂ©fenseurs, le poteau et Moulin (44e). La deuxième pĂ©riode a Ă©tĂ© Ă  sens unique avec le deuxième et troisième but d’Icardi (49e, 57e), celui de Kylian MbappĂ© (67e), malgrĂ© la rĂ©duction du score sur un pĂ©nalty en deux temps de Yohann Cabaye (71e.

Lyon veut revoir 2001

Lyon, qui a gagnĂ© une seule fois la Coupe de la Ligue en 2001, s’est Ă©galement vite facilitĂ© la tâche contre Brest grâce Ă  la frappe croisĂ©e de Moussa DembĂ©lĂ© (19e).

Houssem Aouar a doublĂ© le score (55e), Samuel Grandsir entretenu l’espoir breton d’un pointu (85e), avant le but du K.O. signĂ© Jean Lucas (90e+1).

A Lille aussi, la hiĂ©rarchie a Ă©tĂ© respectĂ©e, mĂŞme s’il a fallu un peu plus de temps. Face Ă  des AmiĂ©nois rĂ©duits Ă  dix (Bongani Zungu, 38e), le Losc s’en est remis Ă  son BrĂ©silien Luiz Araujo, auteur d’une magnifique frappe enroulĂ©e (50e) puis au bel enchainement crochet-tir de Victor Osimhen (58e).

Les Dogues ont ainsi l’occasion de se hisser pour la seconde fois de leur histoire en finale de la compĂ©tition, après leur dĂ©faite contre le PSG en 2016.