L’attaquant de Liverpool Divock Origi (d) buteur contre Arsenal en Coupe de la Ligue Angaise Ă  Anfield, le 30 octobre 2019
/ © 2019 AFP

La Coupe de la Ligue anglaise a vu rouge mercredi avec la folle qualification de Liverpool aux dĂ©pens d’Arsenal (5-5, 5-4 aux t.a.b) et celle de Manchester United vainqueur Ă  Chelsea (2-1), en huitièmes de finale.

Le premier huitième de la soirĂ©e aura rappelĂ© Ă  tous les fans des Gunners ce soir de 2012 oĂą Arsenal avait remportĂ© l’un des matches les plus fous de l’histoire du football anglais, 7 Ă  5 après avoir Ă©tĂ© menĂ© 4-0 par Reading, le happy end en moins.

Le parallèle Ă©tait d’autant plus tentant que la rencontre Ă  Liverpool se jouait sept ans plus tard jour pour jour, au mĂŞme quatrième tour de la Coupe de la Ligue et avec le mĂŞme gardien, Emiliano Martinez, dans les cages.

Les deux entraîneurs avaient décidé de faire très largement tourner, Jürgen Klopp alignant 11 remplaçants contre 8 pour Emery. Mais si quelques maladresses sont à relever, les réservistes ont livré un beau spectacle.

Emery avait notamment sorti Mesut Özil du placard, ainsi que son compatriote de la défense, Shkodran Mustafi, mais aussi la perle brésilienne Gabriel Martinelli.

Si le stoppeur allemand a été le héros malheureux du début de match en ouvrant le score contre son camp dès la 6e minute, Özil a montré de belles choses pendant une heure et Martinelli a inscrit un doublé (26e, 36e).

Mais cela n’a pas suffi pour faire rendre gorge Ă  des Reds au mental d’acier cette saison.

Revenus Ă  4-4 après avoir Ă©tĂ© menĂ©e 3-1 puis 4-2 en tout dĂ©but de seconde pĂ©riode, ils ont Ă©galisĂ© au bout du temps additionnel Ă  5-5 pour finir par l’emporter aux tirs au but.

Il ne s’agit que de la deuxième fois que Liverpool encaisse cinq buts dans son antre d’Anfield lors des 66 dernières annĂ©es.

Le seul prĂ©cĂ©dent Ă©tait une dĂ©faite 6-3 en janvier 2007 contre… Arsenal. En Coupe de la Ligue.

Un peu plus tard, ce sont d’autres “rouges”, ceux de Manchester United, qui ont mis fin Ă  la sĂ©rie de 7 victoires toutes compĂ©titions confondues de Chelsea (2-1).

Ils peuvent remercier Marcus Rashford qui a rĂ©ussi le premier penalty de Manchester de la saison, après 4 Ă©checs de suite pour ouvrir le score, avant de donner la victoire d’un coup-franc digne de Juninho, de plus de 30 mètres et en pleine lucarne après une trajectoire flottante.

Semblant Ă  la dĂ©rive avant la dernière trĂŞve internationale, les Red Devils paraissent transfigurĂ©s depuis qu’ils ont tenu Liverpool en Ă©chec (1-1): ils restent sur trois victoires de rang depuis.

Dans le troisième match de la soirĂ©e, Aston Villa s’est dĂ©fait de Wolverhampton 2 Ă  1.

Mardi soir, Manchester City, Leicester et Everton en Premier League, mais aussi Oxford United (D3) et Colchester (D4) avaient empoché leur billet pour les quarts dont le tirage au sort aura lieu jeudi et qui se dérouleront les 17 et 18 décembre.