Coupe de France: Xeka, la reconversion tardive à Lille

Le Portugais Xeka (d) lors d’un match avec Lille face à Angers, le 6 janvier 2021 au stade Pierre-Mauroy
/ © 2021 AFP

Rarement titulaire cette saison, le milieu lillois Xeka débutera en défense sur la pelouse du Gazélec Ajaccio dimanche (18h30) en 16e de finale de la Coupe de France, une reconversion tardive pour le Portugais, qui a découvert le poste au tour précédent.

“Il avait fait un match très intéressant (contre Dijon 1-0), quand on est milieu, qu’on a sa vision de jeu et sa qualité technique, on peut reculer. Il a le commandement et la lecture de jeu”, a dit Christophe Galtier vendredi.

“Il y a des réglages à faire pour savoir quand sortir sur l’adversaire, parce qu’on est l’un des derniers remparts donc il ne faut pas trop anticiper sur les sorties et prendre les informations sur ce qui se passe dans son dos, mais je l’avais trouvé très intéressant”, a ajouté l’entraîneur nordiste.

Lors des entraînements suivant la victoire face à Marseille (2-0) en championnat mercredi, le joueur a recommencé à travailler un cran plus bas qu’à l’habitude. Un endroit du terrain où il a une carte à jouer.

Depuis le prêt d’Adama Soumaoro à Bologne (D1 italienne) cet hiver, le Losc ne possède plus que trois défenseurs centraux de métier: José Fonte et Sven Botman, titulaires indéboulonnables, et Tiago Djalo, jeune espoir qui peut dépanner côté droit.

Fonte indisponible ce week-end à cause d’un problème physique, il faut donc trouver un joueur capable d’occuper le poste.

“Je ne veux rien lui imposer mais je sais qu’on aura besoin d’un quatrième central à un moment donné donc je me dois d’avoir une option supplémentaire. Il me semble qu’il peut nous apporter cela”, a dit Galtier, tout en se questionnant sur la volonté de l’intéressé d’assumer la tâche en match.

“Comportement exemplaire”

Etre capable de dépanner en charnière est pourtant une option intéressante pour Xeka. Binôme de Thiago Mendes dans l’entrejeu il y a deux saisons, il a depuis rétrogradé dans la hiérarchie au milieu.

Titulaire à 26 reprises il y a deux saisons, il l’a été 8 fois l’an dernier et 9 depuis la reprise. Barré par Renato Sanches et Benjamin André voire Boubakary Soumaré, concurrents de très haut niveau, il est devenu un joker qui entre en fin de match.

A 26 ans, il est pourtant en pleine force de l’âge et fait plus que dépanner. “Il est exemplaire dans le comportement et l’investissement, à chaque fois qu’il a joué il a été au niveau de ce qu’il a pu faire il y a deux ans. Mes milieux sont confrontés à une concurrence importante mais c’est un privilège pour moi”, a conclu Galtier.

Bon de la tête et dans le placement, Xeka ne sera peut-être pas beaucoup testé face à un adversaire qui évolue en National 2 et que la pandémie de Covid-19 a longtemps privé de compétition.

Au moment où le sprint final bat son plein en Ligue 1, la capacité à rester compétitif en faisant tourner le onze de départ pourrait s’avérer essentielle. Et ce repositionnement pourrait être un petit pas de plus vers le titre de champion.