Coupe de France: Metz passe sans trembler

Le défenseur de Metz, Fabien Centonze, transforme son penalty lors du 16e de finale de la Coupe de France à Valenciennes, le 6 mars 2021
/ © 2021 AFP

Deux penalties, un but en contre et un tir lointain ont permis à Metz (L1) de facilement l’emporter (4-0) à Valenciennes (L2), samedi en 1/16e de finale de Coupe de France.

Un résultat conforme à la hiérarchie et au rapport de force sur le terrain, à l’issue d’un match qui aurait pu avoir un tout autre scénario.

Après seulement 3 minutes, Valenciennes a eu l’occasion d’ouvrir le score sur penalty après une faute de Fabien Centonze sur Kevin Cabral. Mais la tentative de Gaëtan Robail, plein axe à mi-hauteur, a été sortie du pied par Marc-Aurèle Caillard.

Dans la foulée, Robail s’est à nouveau mis en évidence négativement en accrochant la jambe de Youssef Maziz dans la surface. Nouveau penalty, pour Metz cette fois, envoyé sous la barre par Centonze (1-0, 7e).

Robail a ensuite manqué une énorme occasion d’égaliser après un dribble raté de Centonze dans sa surface (9e), avant que les Lorrains creusent l’écart grâce à un nouveau penalty. Fauché par Eric Vandenabeele, Thierry Ambrose s’est fait justice lui-même d’un tir dans le petit filet (2-0, 33e).

Rarement menacé par un adversaire joueur mais en difficulté dans les trente derniers mètres, Metz a géré l’affaire sans frayeur.

Vagner, seul pour reprendre un centre de Maziz au milieu d’une défense qui s’était arrêtée de jouer en croyant au hors-jeu, a aggravé la note (3-0, 61e).

Et c’est finalement Sarr, d’un tir lointain entré avec l’aide du poteau, qui a fermé le ban (4-0, 89e).