Coupe de France: Lille sans encombre chez le Gazélec Ajaccio

Mission accomplie pour les Lillois vainqueurs du Gazélec Ajaccio, battue à domicile en Coupe de France, le 7 mars 2021
/ © 2021 AFP

L’actuel leader de Ligue 1, Lille, s’est qualifié dimanche en huitièmes de finale de Coupe de France après une victoire 3-1 acquise sans trop forcer chez le Gazélec Ajaccio, ex-pensionnaire de l’élite redescendu en quatrième division (National 2).

Les hommes de Christophe Galtier se sont logiquement imposés mais le “Gaz” leur a donné du fil à retordre à Mezzavia, son antre où quelque supporters étaient venus soutenir les locaux, fumigènes à l’appui malgré le huis clos et le couvre-feu.

Les Lillois ont provoqué dès la 10e minute un but contre son camp des Ajacciens, avant d’enfoncer le clou en seconde période par Xeka (72e) et l’entrant Jonathan David (84e) qui a provoqué un nouveau “csc”.

Les Dogues étaient venus en Corse avec l’espoir d’ôter rapidement tout suspense à la rencontre. Ainsi, après moins de deux minutes, Yazici s’est offert une balle de but mais Cottes a sorti le grand jeu.

Timide et acculé dans sa moitié de terrain, le GFCA a plié une première fois sur un coup du sort. Sur un corner de Yazici, le ballon a heurté Durimel et pris le gardien ajaccien à contre-pied, avec la complicité de la barre (9e).

Coaching lillois payant

Malgré cette entame manquée, les hommes de Ducourtioux se sont repris et sont allés jusqu’à faire jeu égal avec le LOSC qui, sans doute, a eu le tort de vouloir gérer son avance.

Utilisant les couloirs, les Gaziers se sont montrés dangereux notamment par l’intermédiaire du jeune et remuant Gameiro. Peu après la pause, un coup franc de Daury est également passé devant une forêt de jambes sans que personne ne puisse le mettre dans le but (51e).

Le LOSC a continué de gérer et après deux belles occasions d’Araujo et Yazici, dont la tête est sauvée sur sa ligne par Pineau, Galtier a apporté du sang neuf en attaque.

Un coaching gagnant dans les vingt dernières minutes puisque sur un centre de l’entrant David, Xeka a doublé la mise (71e). David, lancé par Soumaré, a ensuite provoqué le but du 3-0 (83e) avant que Pollet ne sauve l’honneur pour le GFCA (86e).