La détresse des joueurs de Limonest, éliminés sur le fil par les professionnels de Dijon, le 28 janvier 2020 à Lyon
/ © 2020 AFP

Un but de Stephy Mavididi au bout de la prolongation a permis à Dijon, 17e de Ligue 1, de se qualifier mardi pour les quarts de la Coupe de France (2-1 a.p.), brisant le rêve du club amateur de Limonest, évoluant en cinquième division (N3).

Mavididi, servi par Mama Baldé, a trouvé l’ouverture en trompant à bout portant le gardien Lorry Levionnois juste avant que l’arbitre ne siffle la fin du match (120e).

Sur l’une des pelouses du centre d’entraînement de l’Olympique lyonnais et devant 2.800 spectateurs à Décines-Charpieu, le modeste club de la banlieue de Lyon a pourtant réussi à ouvrir la marque dès le début de la seconde période par Aziz Bouzit (49e) avant que les Dijonnais n’égalisent rapidement par Jhonder Cadiz malgré deux parades du portier limonois (55e).

Limonest aurait pu inscrire un second but mais le tir du jeune Nathan Tanard a heurté la barre transversale (66e) tout comme la reprise de la tête de Cadiz juste avant la fin du temps réglementaire (90e+5) qui aurait pu permettre à Dijon de l’emporter, là aussi, sur le fil.

Dans l’ensemble, l’équipe de Limonest, 4e de son groupe de National 3, a affiché une belle organisation et laissé peu d’espaces à son adversaire.

De leur côté, les Dijonnais ont rarement su jouer vite ou opérer des changements de rythme pour déséquilibrer les Rhodaniens et ils se sont, au final, créé assez peu d’occasions… Il a suffi d’une opportunité nette, en fin de rencontre, pour mettre fin au rêve du FC Limonest.