Coupe de France: comme en 2019, Nantes efface Vitré 2-0

Le capitaine de Nantes Ludovic Blas célèbre son but contre les amateurs de Vitré en Coupe de France le 2 janvier 2022 à Nantes
/ © 2022 AFP

La logique a été respectée: Nantes a validé sans forcer son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en disposant des amateurs de Vitré 2 à 0 dimanche au stade de la Beaujoire.

Lanterne rouge de son groupe de National 2 (4e division), Vitré n’a rien pu faire contre le voisin nantais, bateau ivre la saison dernière mais désormais surprenant 7e de Ligue 1.

Les joueurs de Vitré avaient pourtant une double revanche à prendre. D’abord contre Nantes, qui les avait éliminés en quart de finale de la compétition en 2019 (2-0, déjà).

Mais aussi contre la fédération: désigné comme hôte par le tirage au sort, Vitré a dû venir jouer à Nantes pour des raisons de sécurité, les autorités redoutant en particulier des affrontements entre Ultras nantais et rennais.

“Des libertés limitées au prétexte de la +sécurité+: AS Vitré, vous venez d’expérimenter ce que les tribunes vivent depuis des années”, ont commenté les Ultras de la Tribune Loire sur une banderole.

Malgré le soutien de plusieurs centaines de supporters enthousiastes, un jeu entreprenant en début de match et en seconde périodeaidé par un certain relâchement côté nantais

, les attaquants de Vitré n’ont quasiment jamais réussi à se montrer dangereux.

Et l’abnégation des défenseurs n’a pas suffi, surtout quand Ludovic Blas, servi par un centre de Fabio, a enchaîné un joli contrôle de l’extérieur du pied gauche et une frappe du droit qui s’est glissée le long du poteau (1-0, 25e).

Willem Geubbels a ensuite doublé la mise sur un superbe débordement et un nouveau centre signés Fabio (2-0, 68e).

La note aurait pu être plus salée si les Nantais, privés de leurs attaquants habituels pour cause de Coupe d’Afrique des nations (Simon, Coulibaly), de blessure (Kolo Muani) ou de Covid (Bukari), s’étaient montrés plus inspirés dans le dernier geste.