Coupe d’Angleterre: City, sur le tard, et Crystal Palace passent en demie

Kevin De Bruyne inscrit, sur penalty, le 2e but du large succès de Manchester City à Southampton, le 20 mars 2022
/ © 2022 AFP

Longue à se dessiner, Manchester City a fini par assurer assez facilement (4-1) sa qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Angleterre, à Southampton, dimanche, de même que Crystal Palace qui a sèchement écarté Everton (4-0).

. City pas si facile que ça

Moins dominateur depuis quelques matches, Manchester City a encore dû attendre le dernier quart d’heure de son quart de finale pour prendre le large face à des Saints combattifs.

Le match a connu deux grands tournants en faveur du champion d’Angleterre en titre.

Le premier, à la 11e minute, quand une très belle action de Southampton a abouti à une frappe d’Adam Armstrong sur le poteau, avant que, quelques secondes plus tard, aidé par une petite déviation de Tino Livramento, Raheem Sterling n’ouvre le score (1-0, 12e).

Le second, à la 73e, a vu Che Adams rater l’égalisation à 2-2 avant que Phil Foden, à peine entré en jeu, ne marque le but du break d’une très belle frappe du gauche (3-1, 75e).

Southampton avait, certes, bénéficié d’un mauvais réflexe d’Aymeric Laporte qui avait poussé un centre assez anodin dans son propre but, pour égaliser (1-1, 45+1), et Ilkay Gündogan avait aussi vu le poteau lui refuser le 2-0 (27e)

Mais la logique a finalement été respectée grâce à un pénalty transformé par Kevin de Bruyne, qui avait redonné l’avantage aux Citizens (2-1, 62e) et grâce à Riyad Mahrez qui a tué tout suspens rapidement après le but de Foden (4-1, 78e).

. Ca plane pour les Eagles et Patrick Vieira

Après la victoire capitale dans la lutte pour le maintien contre Newcastle (1-0), jeudi, Everton a été replongé dans ses doutes par la jeunesse prometteuse de Crystal Palace (4-0).

ce match contre les Toffees a été une nouvelle occasion de constater les progrès au cours de la saison des Londoniens, dirigés depuis cet été par Patrick Vieira.

N’ayant plus grand-chose à espérer ou à craindre du championnat avec leur 11e place, les Eagles ont montré qu’ils pouvaient être des outsiders à suivre dans cette coupe.

Dans un Selhurst Park avec une belle ambiance, ils ont résisté à 20 premières minutes difficiles face au démarrage déterminé de leurs adversaires, avant de marquer pratiquement sur leur première occasion.

Sur un corner de Michael Olise, Marc Guéhi, appelé en sélection d’Angleterre pour la première fois, jeudi, a marqué de la tête, presque sans opposition (1-0, 25e).

Olise, appelé, lui, avec les Espoirs français, alors qu’il est aussi courtisé par l’Angleterre, a signé une deuxième “passe décisive” chanceuse, d’une frappe à la trajectoire bizarre qui a heurté le poteau avant de revenir sur Wilfried Zaha, qui a repris victorieusement (3-0, 79e).

Entre-temps, un ancien Espoirs français, Jean-Philippe Mateta, avait doublé la mise peu avant la pause (2-0, 41e), alors que Will Hughes a donné au score une ampleur injustement sévère pour l’équipe de Frank Lampard, en toute fin de match (4-0, 87e).

Avec Erebechi Eze (23 ans), Conor Gallagher (22 ans), prêté par Chelsea, ou Odsonne Edouard (24 ans), Vieira dispose d’un groupe jeune et encadré par des joueurs plus expérimentés comme Zaha (29 ans) ou Cheikou Kouyaté (32 ans) qui ont rejoint, dans le dernier carré Chelsea, qualifié samedi en battant Middlesbrough (2-0).

Dimanche soir, Liverpool ira à Nottingham Forest (D2) pour compléter les demi-finales programmées mi-avril.