Coupe d’Allemagne: Leipzig qualifié pour les demi-finales et désormais favori

L’attaquant sud-coréen Hwang Hee-chan (haut gauche) marque le 2e but pour Leipzig lors du quart de finale de la Coupe d’Allemagne à domicile contre Wolfsburg, le 3 mars 2021
/ © 2021 AFP

Le RB Leipzig a battu mercredi Wolfsburg 2-0 en quart de finale de la Coupe d’Allemagne dont il devient le favori logique en l’absence du Bayern, le tenant du titre éliminé en 16es de finale.

Yussuf Poulsen (63e) Hwang-Chan (88e) ont fait craquer deux fois la défense de Wolfsburg, troisième de la Bundesliga, qui restait sur huit matches consécutifs sans encaisser le moindre but.

Leipzig, qui n’a toujours aucun titre à son palmarès depuis son accession en première division en 2016, reste donc en course pour le doublé cette saison. Le RB pointe en effet en deuxième position en Bundesliga, à deux points seulement du Bayern.

“C’était un match engagé, les gars se sont battu jusqu’au bout”, s’est félicité l’entraîneur du RB, Julian Nagelsmann, “mais avant de parler du rêve de titre, il va falloir faire une bonne demi-finale, et si nous allons à Berlin (pour la finale le 13 mai, ndlr) on pourra parler de la suite”.

Les autres qualifiés pour les demi-finales sont le Borussia Dortmund, vainqueur mardi de Mönchengladbach (1-0), et le Holstein Kiel, l’équipe de D2 qui avait éliminé le Bayern en janvier.

Le dernier quart prévu entre Jahn Ratisbonne (D2) et le Werder Brême a été reporté sine die après la détection de huit cas de Covid-19 dans le groupe de Ratisbonne.

Entre Leipzig et Wolfsburg, les deux meilleures défenses de Bundesliga (respectivement 20 et 19 buts encaissés en 23 journées), il ne fallait pas s’attendre à un feu d’artifice des canonniers. Mais les deux équipes se sont pourtant procuré de belles occasions.

Dès la 12e minute, l’international espoir français Christopher Nkunku a eu une balle en or sur la tête, à un mètre de la ligne de but, et il a fallu un arrêt d’extra-terrestre du gardien belge de Wolfsburg, Koen Casteels, pour empêcher l’ouverture du score.

Wolfsburg a eu ensuite son temps fort et Wout Weghorst, le buteur maison de Wolfsburg (14 buts en Bundesliga), a manqué un penalty lorsque son pied d’appui a glissé sur la pelouse grasse (25e).

Poulsen, l’international danois de Leipzig, a fini par débloquer la situation à l’heure de jeu (63e). Servi dans la course par Alexander Sörloth, il a pris de vitesse plusieurs défenseurs de Wolfsburg pour venir aligner Casteels, profitant d’un léger contre de Maxence Lacroix qui a dévié le ballon.

Les deux équipes ont ensuite eu leur chance de revenir ou de tuer le match et c’est finalement le Sud-Coréen Hwang Hee-Chan qui a mis fin au suspense (88e), à deux minutes de la fin du temps réglementaire (2-0).