Corruption: la Croatie lance un mandat d’arrêt contre l’ex-entraîneur du Dinamo Zagreb

Le coach croate Zoran Mamic, en déplacement avec le Dinamo Zagreb à Krasnodar pour un match de Ligue Europa, le 18 février 2021
/ © 2021 AFP

Un tribunal croate a lancé mardi un mandat d’arrêt international contre l’ancien entraîneur du Dinamo Zagreb, Zoran Mamic, qui ne s’est pas présenté à une prison pour purger une peine pour détournement de plusieurs millions d’euros.

Zoran Mamic, 49 ans, a été condamné, avec plusieurs autres personnes, à quatre ans et huit mois de prison pour détournement de 15 millions d’euros lors des transferts de joueurs du Dinamo Zagreb, dont celui de Luka Modric vers Tottenham en 2008.

Il a démissionné en mars du poste d’entraîneur, après la confirmation du verdict par la Cour suprême. Son frère, Zdravko Mamic, l’ex-patron du multiple champion croate de football a également été condamné dans ce procès, à six ans et demi de prison.

Zoran Mamic devait se présenter à la prison lundi avant minuit, mais il n’a pas répondu à cette convocation et un tribunal de Zagreb a demandé à la police de lancer un mandat d’arrêt international, a déclaré à l’AFP un port-parole de cette cour, Kresimir Devcic.

Le fugitif serait en Bosnie voisine dont il possède la nationalité. Il a récemment demandé à purger sa peine en Bosnie, mais sa requête a été rejetée par la justice croate. Son frère est également en fuite en Bosnie depuis 2018.

La Bosnie devra donner suite au mandat d’arrêt et “décider si les conditions pour l’extradition de Mamic sont réunies”, a expliqué le porte-parole du tribunal.

Un autre procès contre les frères Mamic et quatre autres personnes s’est ouvert en mars. Ils y sont inculpés pour détournement de 26 millions d’euros.