Coronavirus: tous les matches de la 26e journée de Bundesliga à huis clos

Des supporters de Mönchengladbach déguisés dénoncent “un match fantôme” à quelques heures du coup d’envoi du derby du Rhin contre le FC Cologne, le 11 mars 2020
/ © 2020 AFP

Tous les matches de la 26e journée du Championnat d’Allemagne se joueront à huis clos ce week-end en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus, alors qu’un joueur professionnel a été pour la première fois testé positif, à Hanovre (D2).

Avec l’annonce faite par Leipzig mercredi midi que sa confrontation prévue samedi contre Fribourg allait se dérouler dans un stade vide, ce sont désormais toutes les neuf rencontres de Bundesliga entre vendredi et dimanche qui se joueront à huis clos.

La situation ne vaut pour l’instant que pour ce week-end, et les décisions continueront à être prises au cas par cas pour les échéances suivantes.

Mercredi, le club de Hanovre a annoncé que son défenseur central Timo Hübers avait été testé positif au coronavirus. Il s’agit du premier cas connu parmi les footballeurs professionnels allemands.

Le joueur de 23 ans est assigné en quarantaine à son domicile. Tous ses coéquipiers vont être soumis au test.

A Leipzig, au lendemain d’une qualification historique pour les quarts de finale de la Ligue des champions, dans un stade plein, le club a dû se résoudre à l’inévitable: “Le coeur lourd, nous venons de décider, en raison de la situation actuelle et de l’incertitude liée à la lutte contre le coronavirus, de jouer notre match à domicile samedi contre le SC Fribourg sans spectateur”, a twitté le RB.

Plus tôt dans la journée, les autorités berlinoises puis de Francfort avaient déjà prévenu que les matches Union Berlin-Bayern Munich et Francfort-Mönchengladbach se joueraient ce week-end à huis clos.

L’Eintracht Francfort sera également à huis clos jeudi en Ligue Europa contre Bâle, contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps.

L’Allemagne étant un Etat fédéral, il reste du ressort des autorités régionales de décider si les matches doivent se jouer en présence du public ou non.

La Ligue allemande de football (DFL) a fixé ses règles: tous les matches programmés doivent être joués, avec ou sans spectateurs, selon les décisions des gouvernements régionaux. L’essentiel étant de tout faire pour que la saison puisse aller à son terme à la période prévue de fin mai.

Jusqu’à présent, cinq Etats fédéraux allemands (Länder) ont déjà interdit les rassemblements de plus de 1.000 personnes, dont les matches avec public. Mais Leipzig, situé dans la région de Saxe qui n’a pas encore officialisé cette interdiction, a de lui-même privilégié l’option préventive.

En l’absence d’une règle générale actuellement fixée, certaines rencontres de la journée de championnat suivante, la 27e, comme par exemple Mayence-Leipzig ou Fribourg-Brême, pourraient théoriquement se tenir avec des spectateurs. Sauf en cas d’interdiction régionale décidée d’ici là.

Une situation qui exaspère le journal Bild qui dans un éditorial mercredi critique “la folie du fédéralisme” et exige “qu’une ligne claire soit édictée pour tout le pays”.