Coronavirus: pour Hoeness, les problèmes du foot sont “les moins graves”

L’ex-patron du Bayern Uli Hoeness, le 30 novembre 2019 à Munich
/ © 2020 AFP

Uli Hoeness, l’ancien patron du Bayern Munich, estime que les problèmes que rencontre le football en ce moment sont “les moins graves”, au regard des enjeux de santé liés au coronavirus.

“Il faut que chacun ait bien conscience que nous ne sommes qu’au début de ce problème”, a déclaré le champion du monde 1974, aujourd’hui âgé de 68 ans, cité dimanche par le magazine de football Kicker, “nous avons avec le corona un problème qui nous touche tous et qui va changer le monde”.

L’homme qui a fait du Bayern Munich l’un des clubs les plus puissants du monde souligne que les questions actuelles de report de match ou d’annulations de compétitions “sont les moins graves, alors qu’en Italie des médecins doivent décider entre la vie et la mort parce qu’ils n’ont pas assez de respirateurs pour tous leurs patients”.

La question de savoir si l’Euro-2020 doit être repoussée “n’a aucun intérêt”, martèle-t-il, même si à ses yeux, “la Bundesliga et la Ligue des champions doivent naturellement avoir la priorité”.

Longtemps l’un des hommes les plus puissants du foot allemand jusqu’à son retrait de la présidence du Bayern fin 2019, Hoeness appelle tous les fans de football à respecter scrupuleusement les consignes des autorités sanitaires.