Coronavirus: Mourinho et Ancelotti agissent contre l’isolement des fans

Combophoto représentant les entraîneurs Jose Mourinho, alors au Real Madrid, et Carlo Ancelotti, en charge à l’époque du PSG
/ © 2020 AFP

Privés d’activité, comme toute la Premier League, jusqu’au 30 avril au moins, les entraîneurs de Tottenham, José Mourinho, et d’Everton, Carlo Ancelotti ont participé, mardi, à des actions de soutien à la communauté organisées par leurs clubs.

Le technicien italien a ainsi pris part à une campagne à destination des personnes isolées en appelant au téléphone Mark Cruise, un supporter de 52 ans, atteint d’une maladie neuromotrice depuis l’an dernier.

“Allo Mark ? Comment ça va ? C’est Carlo”, lui a glissé le coach des Toffees dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de l’autre club de Liverpool.

“C’est qui ?”, lui a répondu un Cruise incrédule. “Je suis l’entraîneur d’Everton. Je crois savoir que vous êtes fan d’Everton”, a répété Ancelotti, à qui le supporter a proposé quelques tuyaux sur les bonnes séries à regarder sur Netflix.

Les deux hommes ont ensuite évoqué quelques grands matches de l’histoire d’Everton comme la finale de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe remportée en 1985 contre le Rapid Vienne.

“J’étais à Rotterdam (où se déroulait la finale), mais pour être honnête, j’étais tellement saoul que je ne me rappelle pas de grand-chose”, a admis Mark Cruise.

“Je n’étais même pas né en 1985!” a plaisanté Ancelotti, “non, j’étais à Rome à cette période-là”.

De son côté, José Mourinho a participé à la distribution de colis à des personnes âgées confinées chez elles à cause du coronavirus.

Le coach portugais de 57 ans a livré des produits alimentaires et de première nécessité aux seniors habitant près du centre d’entraînement des Spurs, à Enfield, au nord de Londres.

“Vous pouvez faire des dons alimentaires en ligne ou vous porter volontaire, c’est tellement facile”, a expliqué le Special One dans une vidéo pour inciter les supporters à s’engager dans deux associations locales d’aide.

Toujours à Londres, Arsenal y est aussi allé de sa bonne action en versant 100.000 livres (109.000 euros) à des associations locales. L’entraîneur des Gunners, Mikel Arteta, avait été la première personnalité du football anglais à être touchée par le virus en mars, mais il est depuis guéri.