Coronavirus: le football espagnol à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre

Un homme portant un masque et des gants passe devant une boutique de sport, le 17 mars 2020 à Madrid
/ © 2020 AFP

Tout le football espagnol amateur et professionnel, jusqu’alors arrêté deux semaines, a été “suspendu” jusqu’à l’obtention du feu vert des autorités, ont annoncé LaLiga et la fédération espagnole (RFEF) dans un communiqué, lundi.

“La commission de suivi (…) s’est mise d’accord sur la suspension des compétitions professionnelles de football jusqu’à ce que les autorités compétentes du gouvernement d’Espagne et de l’administration générale de l’Etat considèrent qu’elles peuvent reprendre sans risque pour la santé”, ont indiqué LaLiga et la RFEF.

La fédération a publié un autre communiqué dans la foulée pour annoncer qu’elle suspendait “toutes les compétitions non-professionnelles de niveau national masculines et féminines de football et de futsal” jusqu’à nouvel ordre, et demande aux communautés autonomes, qui possèdent la compétence sur les compétitions de niveau régional, d’en faire de même.

Jusqu’à présent, les deux championnats professionnels de football en Espagne (LaLiga Santander, 1re division, et LaLigaSmartbank, 2e division) et tout le football amateur étaient suspendus pour deux semaines depuis le 12 mars (donc jusqu’au 26 mars).

Deux jours plus tôt, le 10 mars, LaLiga avait annoncé dans un premier temps que les matches de 1re et 2e divisions seraient disputés à huis clos pendant deux semaines, en suivant les recommandations du Conseil supérieur des sports (CSD).

Le 11 mars, sous la pression des clubs de troisième division (le plus haut niveau non-professionnel en Espagne), la fédération espagnole de football (RFEF) a décrété la suspension de tout le football amateur du pays, quel que soit le niveau, la catégorie d’âge, le sexe ou la discipline.

“La RFEF et LaLiga souhaitent adresser publiquement leurs plus grands remerciements à ceux qui dévouent tous leurs efforts pour assurer les services essentiels aux Espagnols, et nous voulons également avoir une pensée sincère pour toutes les personnes décédées, et adressons un salut chaleureux à tout le monde du football et à toutes les familles qui ont perdu des êtres chers”, conclut le communiqué diffusé lundi.

Avec 33.089 cas et 2.182 morts selon le dernier bilan communiqué lundi midi par le ministère de la Santé, l’Espagne est l’un des pays les plus touchés au monde par cette épidémie.