Coronavirus: le foot écossais temporise sur la question d’arrêter la saison

Des joueurs des Glasgow Rangers dont le milieu roumain Ianis Hagi (2e en partant de la gauche) lors du seizième de finale aller de Ligue Europa face à Braga le 20 février 2020 à Glasgow.
/ © 2020 AFP

La Ligue de football écossaise (SPFL) a décidé mercredi de reporter sa décision sur une fin anticipée de la saison 2019-2020 de première division, une option dont l’UEFA ne veut pas entendre parler au point de menacer les championnats d’exclusion des Coupes d’Europe.

Les 42 clubs des quatre divisions gérées par la SPFL vont devoir voter sur une résolution proposant que les classements actuels de D2, de D3 et de D4, recalculés au nombre de points par match pour ne pas léser les clubs ayant disputé moins de rencontres, soient entérinés.

Mais pour la première division, la Ligue laisse la porte ouverte à une reprise des matches: “La résolution recommande que les matches de la (D1) restent reportés pour le moment, pour donner les meilleurs chances de jouer les rencontres restantes de 2019-2020”, écrit l’instance dans son communiqué.

“Néanmoins, si le conseil d’administration de la SPFL décidait que les derniers matches de Premiership (D1) ne pouvaient être joués, le championnat serait aussi clos, avec un classement final établi sur les mêmes bases” que pour les divisions inférieures, précise le communiqué.

Dans ce cas, le Celtic serait sacré champion pour la 9e année de suite et Hearts of Midlothian serait relégué.

La SPFL s’engage également à consulter les clubs en vue d’une refont des championnat si sa résolution est adoptée.

La proposition est cependant loin de faire l’unanimité.

Peu après sa publication, les Glasgow Rangers ont lancé la fronde, affirmant que pour eux “la saison 2019/2020 ne sera(it) achevé que quand les 38 matches auront été joués intégralement” et dénonçant un projet imprécis et précipité.

“Il faut donner le temps d’étudier en détail et de considérer toutes les options avant toute restructuration de la SPFL ou toute autre solution à l’impasse actuelle”, écrivent les Rangers, ajoutant qu’ils allaient proposer une résolution concurrente proposant que les primes du championnat soient immédiatement versées au club pour atténuer la précarité de leur situation financière.

Le principe d’une fin anticipée de la saison semblait pourtant presque acquis il y a une semaine.

Mais l’UEFAqui insiste pour que toutes les compétitions domestiques et continentales aillent à leur termea depuis menacé les pays envisageant cette solution, au premier rang desquels la Belgique et l’Écosse, de voir leurs clubs exclus des Coupes d’Europe la saison prochaine.

“La situation du (championnat de D1) reste particulièrement compliquée”, a commenté dans le communiqué Neil Doncaster, directeur exécutif de la SPFL.

“Tout le monde est au courant de la volonté de l’UEFA de voir la famille du football européen travailler conjointement pour résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés. Nous sommes enclins à travailler avec l’UEFA et restons en discussion avec eux sur la situation en Écosse”, a-t-il détaillé.

“Plus nous atteindrons rapidement une position finale, mieux ce sera”, a-t-il conclu.