Coronavirus: la Ligue des champions asiatique reportée indéfiniment

Tirage au sort de la Ligue des champions d’Asie, au siège de la Confédération asiatique de football (AFC), à Kuala Lumpur, le 10 décembre 2019
/ © 2020 AFP

La Confédération asiatique de football (AFC) a annoncé mardi le report “jusqu’à nouvel ordre” de tous les matches prévus sous son égide en mai et juin en raison de la pandémie de coronavirus, plongeant à nouveau la Ligue des champions d’Asie dans le flou total.

“A la suite des mesures préventives et des restrictions de voyage mises en place par plusieurs gouvernements, la Confédération asiatique de football a décidé aujourd’hui (mardi) de reporter tous les matches et compétitions prévus en mai et juin jusqu’à nouvel ordre”, a annoncé l’AFC dans un communiqué.

La principale compétition de clubs du continent avait déjà été suspendue en mars en raison de la propagation du coronavirus. Ce nouveau report implique que la phase de groupes de 32 équipes devra être achevée en juillet avant que la phase finale, déjà reportée, puisse commencer un mois plus tard.

“Étant l’une des premières confédérations du football mondial à prendre des mesures préventives face à l’épidémie de COVID-19, cette dernière décision renforce l’engagement de l’AFC à assurer la sécurité et le bien-être des joueurs, des équipes participantes, des officiels, des supporters et de toutes les parties prenantes”, souligne l’AFC.

Moins de deux des six journées de la phase de groupes ont été achevées à ce jour, ce qui signifie que la compétition sera soumise à un calendrier fortement chargé même si elle reprend en juillet.

L’arrêt prolongé décidé par l’AFC touche également le barrage de qualification olympique féminin aller-retour entre la Chine et la Corée du Sud, qui avait déjà été déplacé aux 1er et 9 juin.

Les qualifications prévues en juin pour la Coupe du monde masculine 2022 et la Coupe d’Asie 2023 avaient déjà été reportées.