Copa Libertadores: premier arbitrage d’une femme dans le tournoi

La Brésilienne Edina Alves arbitre le match de Copa Libertadores entre Defensa y Justicia et Independiente del Valle, à Florencio Varela (Argentine), le 27 mai 2021
/ © 2021 AFP

La Brésilienne Edina Alves a été jeudi la première femme à arbitrer un match de Copa Libertadores, la compétition la plus prestigieuse de football de clubs en Amérique latine.

Le quatuor arbitral était entièrement féminin puisque Alves était assistée de sa compatriote Neuza Back et de la Chilienne Cindy Nahuelcoy, avec une autre Chilienne, Maria Belén Carvajal, en tant que quatrième arbitre.

Les femmes étaient également représentées dans d’autres fonctions, avec la Brésilienne Ana Paula Oliveira en charge de l’assistance conseil vidéo et l’Argentine Sabrina Lois comme déléguée arbitrage de la Confédération sud-américaine (Conmebol).

Le quatuor arbitral a dirigé la rencontre entre les Argentins de Defensa y Justicia et les Equatoriens d’Independiente del Valle (1-1), pour le compte de la dernière journée du groupe A de la compétition, à Florencio Varela, près de Buenos Aires.

Edina Alves était déjà devenue la première femme à officier, en tant que quatrième arbitre, lors d’une rencontre de compétition masculine majeure organisée par la Fifa, en février dernier, à l’occasion du Mondial des clubs.

La Suissesse Esther Staubli et l’Uruguayenne Claudia Umpiérrez avaient déjà arbitré des tournois masculins de la Fifa, mais dans les catégories de jeunes (Mondial des moins de 17 ans).

En Europe, Stéphanie Frappart avait été la première femme à arbitrer un match de Ligue des champions, Juventus Turin-Dynamo Kiev (3-0), le 2 décembre 2020. La Française avait auparavant arbitré la Supercoupe d’Europe masculine entre Liverpool et Chelsea en 2019 (2-2 a.p., 5-4 t.a.b.).

Auparavant, la Suissesse Nicole Petignat avait été la première femme à officier en coupe d’Europe masculine, en Coupe de l’UEFA (C3, ancien nom de la Ligue Europa), en août 2003.