Copa America: les choses sérieuses commencent pour le Brésil et l’Argentine

Neymar avec ses coéquipiers lors d’une séance d’entraînement du Brésil au centre sportif de Teresopolis, à Rio de Janeiro, le 26 juin 2021
/ © 2021 AFP

Après une phase de groupes parfaitement négociée, Brésil et Argentine, grands favoris de la Copa America attaquent désormais les matchs couperets avec les quarts de finale, à partir de vendredi.

Jusqu’ici tout va pour le mieux. Brésil et Argentine ont facilement dominé leurs groupes de Copa America, terminant tous deux premiers et invaincus, avec trois victoires et un nul.

Pour le Brésil, organisateur à la dernière minute de l’événement, le quart de finale vendredi sera relevé contre le Chili, vainqueur en 2015 et 2016 puis demi-finaliste lors de la dernière édition en 2019. Exempté du dernier match de groupes, les Chiliens ont en outre pu bénéficier d’une semaine complète pour préparer le match.

Les partenaires de Neymar, auteur de deux buts dans la compétition, ont commencé avec force la compétition face à une équipe du Venezuela affaiblie (3-0), puis le Pérou (4-0), avant de baisser le pied lors des deux derniers matches avec une victoire poussive contre la Colombie (2-1). Le nul contre l’Equateur (1-1) a confirmé la tendance que les Brésiliens ne sont pas injouables.

Les Auriverde n’en restent pas moins larges favoris face au Chili, quatrième de son groupe de cinq équipes avec une seule victoire, contre la Bolivie.

“prêt mentalement”

Dans l’autre partie du tableau, l’Argentine part aussi sur le papier avec un net avantage samedi contre l’Equateur, qualifié sans avoir gagné un match (trois nuls, une défaite).

“L’Argentine est prête mentalement à affronter tout le monde. Nous avons le plus grand respect pour l’Équateur (…) qui a prouvé qu’il s’agit d’une bonne équipe avec des joueurs qui vont à la guerre”, a prévenu le sélectionneur Lionel Scaloni qui sera opposé sur le banc à son compatriote Gustavo Alfaro.

L’Albiceleste peut compter sur un Messi en forme, déjà auteur de trois buts dans cette édition dont un doublé contre la Bolivie lors de son dernier match, le 148e avec sa sélection, un record national.

Nul doute que La Pulga (la puce) a envie de prolonger d’au moins trois matches l’histoire qui a souvent eu un goût amer en Copa, avec des défaites en finale en 2007, 2015 et 2016.

Le premier quart de finale opposera le Pérou, finaliste en 2019, contre le Paraguay.

Après leur déconvenue pour leur premier match contre le Brésil, qu’ils pourraient rencontrer en demi-finales, les Péruviens sont montés en puissance pour finir deuxièmes avec sept points.

A l’inverse, le Paraguay sort d’une défaite contre l’Uruguay (1-0), et sera privé de sa star en attaque, Miguel Almiron, blessé.

Pour l’Uruguay, la victoire grâce au but d’Edinson Cavani a permis à la Celeste d’éviter le Brésil en quarts, pour retrouver à la place la Colombie.

Le programme des quarts de finale

Vendredi, à Goiania: PérouParaguay (18h00 locales, 23h00 heures françaises)

Vendredi, à Rio: BrésilChili (21h00 locales, 02h00 heures françaises)

Samedi, à Brasilia: UruguayColombie (19h00 locales, 00h00 heures françaises)

Samedi, à Goiania: ArgentineEquateur (22h00 locales, 03h00 heures françaises)