Clasico: “Un simple match de football”, selon Zidane

L’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane en conférence de presse à la veille du clasico, le 17 décembre 2019 à Madrid
/ © 2019 AFP

“Un simple match de football”, a tenté d’apaiser l’entraîneur français du Real Madrid Zinédine Zidane mardi en conférence de presse, au sujet du clasico cerné de tensions sportives et politiques qui l’attend contre le FC Barcelone, mercredi à 20h00 (19h00 GMT).

“C’est un simple match de football. Il se dit beaucoup de choses autour mais en fin de compte, ce que les gens veulent voir, c’est un bon match de football, rien de plus”, a tenté de calmer Zidane, mardi en conférence de presse à Valdebebas, au centre d’entraînement du Real Madrid, avant de rallier Barcelone.

Le technicien madrilène a confié qu’il n’a “jamais” songé à ne pas disputer cette rencontre. “Tout ce que nous avons à faire, c’est mettre toute notre énergie sur le terrain et penser au jeu. Le reste, on pourrait en discuter pendant une semaine entière, de ce qu’il se passe (en Catalogne)”, a balayé “Zizou”.

Ce clasico comptant pour la 10e journée de Liga devait initialement se jouer le 26 octobre au Camp Nou, mais avait été reporté au 18 décembre à cause de des mobilisations à Barcelone en soutien aux dirigeants indépendantistes catalans condamnés à des peines de prison pour leur tentative de sécession en 2017.

Dans cette situation, l’important dispositif de sécurité prévoit que les équipes du FC Barcelone et du Real Madrid se rassemblent dans le même hôtel et qu’ils se rendent au stade du Camp Nou ensemble, dans un même convoi.

Aussi serein que d’habitude, Zidane s’est dit “pas inquiet” : “Rien ne me préoccupe, je suis content ! Et c’est le cas de tous, on est content de jouer un match comme ça, un clasico. Moi, je me souviens quand il m’est arrivé d’en jouer, eh bien tu vis pour jouer ce genre de matches”, a soufflé “ZZ”.

“J’espère qu’on verra un grand match demain (mercredi). Le plus important ce n’est pas le résultat, mais plus ce que l’on va faire pendant 90 minutes qui va nous procurer de la joie”, a ajouté Zidane.

“Les dynamiques se retournent vite, donc moi je suis focus sur ce que je fais jour après jour. Si je m’attarde sur ce qui peut m’arriver quand il y a un match qui ne se passe pas bien, il vaut mieux que je change de métier”, a-t-il conclu.