Championnat de France: duel de mal classés et choc de dauphins

Eliaquim Mangala à la lutte avec Lionel Messi lors du match de Ligue 1 PSG-Saint-Etienne le 26 février 2022 au Parc desd Princes
/ © 2022 AFP

Le week-end en Championnat de France débute par une affiche de mal classés vendredi (21h00) entre Saint-Etienne et Troyes, en lutte pour le maintien, et se termine par un choc entre les dauphins du Championnat, Marseille et Nice, dimanche (20h45) au Vélodrome.

Avant la 29e journée, les Stéphanois occupent la 18e place, celle de barragiste, avec seulement deux points de retard sur leurs visiteurs, quinzièmes.

“On a une pression qui est constante”, a reconnu l’entraîneur de l’Estac, Bruno Irles, avant le déplacement délicat à Geoffroy-Guichard, chez des Verts portés par une “excellente dynamique”.

Au fond du trou pendant de longs mois, Saint-Etienne a opéré un redressement spectaculaire depuis février, qu’il convient de prolonger face à un concurrent direct pour la survie en L1.

La formation dirigée par Pascal Dupraz n’a perdu qu’une seule fois sur les sept derniers matches de Championnat (3-1 contre le Paris SG de Messi, Neymar et Mbappé), une série vertueuse déclenchée après… sept défaites d’affilée.

Sursaut pour Bordeaux ?

Rien d’aussi spectaculaire du côté de Troyes, mais le promu arrive également avec la confiance d’une équipe invaincue en trois matches: au nul obtenu contre l’OM (1-1) ont succédé des victoires sur Bordeaux (2-0) et Nantes (1-0), sans encaisser de but.

Le duel dans le Forez sera suivi avec attention par les autres clubs du bas de tableau: Clermont, 16e à égalité de points avec Troyes, se rend à Lens samedi, Lorient (17e) reçoit la visite de Strasbourg dimanche au moment où Metz (19e) défiera Rennes en Bretagne.

La lanterne rouge, Bordeaux, espère que la 29e journée sera celle du sursaut, une semaine après une nouvelle défaite à Paris (3-0). Hôtes de Montpellier dimanche (15h00), les Girondins n’ont remporté qu’un seul de leurs neuf matches de L1 disputées en 2022.

Aux avant-postes, l’OM et Nice s’affrontent dimanche au Vélodrome avec la deuxième place en jeu. Les rivaux méditerranéens partagent le même nombre de points et la même différence de buts, mais Marseille est devant grâce à une meilleure attaque.

Un choc stérile ferait les affaires de Rennes, quatrième avec une seule unité de retard au début du week-end.

Programme de la 29e journée de Ligue 1:

Vendredi:

(21h00) Saint-EtienneTroyes

Samedi:

(17h00) LensClermont

(21h00) NantesLille

Dimanche:

(13h00) MonacoParis SG

(15h00) AngersBrest

LorientStrasbourg

BordeauxMontpellier

RennesMetz

(17h05) ReimsLyon

(20h45) MarseilleNice

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Paris SG 65 28 20 5 3 59 24 35

2. Marseille 50 28 14 8 6 43 26 17

3. Nice 50 28 15 6 7 38 21 17

4. Rennes 49 28 15 4 9 57 27 30

5. Strasbourg 47 28 13 8 7 50 32 18

6. Lille 43 28 11 10 7 37 35 2

7. Nantes 42 28 12 6 10 36 30 6

8. Monaco 41 28 11 8 9 40 30 10

9. Lens 41 28 11 8 9 42 38 4

10. Lyon 41 28 11 9 8 40 37 3

11. Montpellier 38 28 11 5 12 41 40 1

12. Reims 35 28 8 11 9 32 31 1

13. Brest 35 28 9 8 11 36 42

6

14. Angers 29 28 7 8 13 31 41

10

15. Troyes 28 28 7 7 14 26 41

15

16. Clermont 28 28 7 7 14 27 48

21

17. Lorient 27 28 6 9 13 24 43

19

18. Saint-Etienne 26 28 6 8 14 28 50

22

19. Metz 23 28 4 11 13 25 46

21

20. Bordeaux 22 28 4 10 14 38 68

30

NDLR: Les deux premiers sont qualifiés directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions. Le 3e disputera le 3e tour préliminaire. Le 4e est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa. Le 5e est qualifié pour les play-offs d’accès à la phase de groupes de la Ligue Europa Conférence.

Si le vainqueur de la Coupe de France est classé parmi les cinq premiers, le 5e est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa et le 6e pour les play-offs d’accès à la phase de groupes de la Ligue Europa Conférence.

Les 2 derniers sont relégués en Ligue 2.

Le 18e disputera sa place en L1 lors d’un barrage en matches aller/retour avec le club de L2 sorti vainqueur des pré-barrages.

Nice et Lyon ont subi un retrait d’un point pour raisons disciplinaires.