CAN: le président du Sénégal met la pression sur Mané et les Lions en réclamant le titre

Le capitaine des Lions du Sénégal Sadio Mané chassé par un joueur algérien, lrs de la dernière finale de la CAN au Caire, le 19 juillet 2019
/ © 2022 AFP

Le président sénégalais Macky Sall a mis la pression sur la bande à Sadio Mané mardi à quelques heures de son départ pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN), la pressant de rentrer avec le trophée après deux finales perdues.

“Cette fois-ci, je ne parle pas de finale mais de coupe. Il faudra vous battre pour nous ramener la coupe”, a dit le dirigeant sénégalais, s’adressant en langue ouolof au staff et aux joueurs au palais présidentiel.

“Vous pouvez le faire. Vous êtes les meilleurs aux plans tactique, technique et qualitatif”, a-t-il poursuivi en français, le reste étant à présent une question de “volonté” et de “combativité” selon lui.

Le chef de l’Etat a remis le drapeau national aux joueurs, qui avaient rallié le palais à bord du train express régional mis en service quelques jours auparavant entre Dakar et sa banlieue.

Les Sénégalais, parmi les favoris de la compétition, devaient décoller dans la soirée pour le Cameroun, où se dispute la CAN du 9 janvier au 6 février.

Le Sénégal, qui n’a jamais gagné la CAN, a raté le coche en finale en 2000 contre le Cameroun et en 2019 contre l’Algérie.

Les Lions, menés par l’attaquant de Liverpool Sadio Mané et le gardien de but de Chelsea Edouard Mendy, affronteront dans le groupe B le Zimbabwe le 10 janvier, la Guinée le 14 et le Malawi le 18.