C4: Rennes se défait de Rosenborg et découvrira la Ligue Europa Conférence

La joie des Rennais après le but marqué par le défenseur marocain Nayef Aguerd (d) face à Rosenborg, lors de leur match qualificatif pour la Ligue Europa Conférence, le 19 août 2021 au Roazhon Park
/ © 2021 AFP

Le Stade rennais s’est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa Conférence, sa quatrième campagne européenne d’affilée, en battant les Norvégiens de Rosenborg 3-1 jeudi à Trondheim.

Forts de leur victoire 2-0 à l’aller, les Rennais ont pris l’avantage dès la 6e minute par Romain Del Castillo puis tué le suspense sur une tête de Nayef Aguerd (41e). Le jeune Matthis Abline a enfoncé le clou avec son premier but en professionnel (81e).

Mais Rosenborg n’a jamais baissé les bras et s’est créé plusieurs occasions, réduisant ainsi le score sur un penalty transformé par Stefano Vecchia (68e).

La phase de groupe de Ligue Europa Conférence, un nouveau format de compétition que l’UEFA étrenne cette saison, était un objectif affirmé des dirigeants rennais.

Les hommes de Bruno Genesio, qui connaîtront vendredi leurs adversaires en groupe, ont désormais pour mission de sortir de leur poule pour aller le plus loin possible dans la compétition.

Les dernières campagnes européennes n’ont en effet pas laissé de grands souvenirs à Rennes, à l’exception de celle de 2018-2019, où les Rouge et Noir, dirigés par Julien Stéphan, débutant en état de grâce, avaient atteint les 8e de finale de C3 face à Arsenal.

A l’automne 2019, ils n’étaient pas sortis de leur groupe de C3 et l’an dernier, ils sont passés à côté de leur première Ligue des Champions.

Cette année, la famille Pinault, actionnaire unique du club, a mis la main à la poche pour assurer un mercato solide estimé à plus de 60 millions d’euros, avec l’arrivée annoncée jeudi du milieu offensif croate Lovro Majer.

Jeudi soir au Lerkendal Stadion de Trondheim, l’antre du club de Rosenborg au coeur d’un fjord dans le centre de la Norvège, les Rennais, sans forcément maîtriser tout le match, n’ont jamais laissé leurs adversaires croire en leurs chances.

La jeunesse au pouvoir

Très vite, Del Castillo, que les défenseurs norvégiens croyaient hors-jeu, a marqué sur une balle déviée dans la surface par Serhou Guirassy (0-1, 6e).

Puis Aguerd s’est élevé au-dessus de la mêlée sur un corner de Benjamin Bourigeaud pour doubler la mise de la tête (0-2, 41e).

Vecchia a pu réduire le score sur un penalty sifflé quand Alfred Gomis a boxé la tête de Noah Holm en même temps que le ballon (1-2, 68e).

Mais Abline, 18 ans et jusqu’alors 14 minutes en pro au compteur, n’a pas tremblé quand l’occasion s’est présentée: entré 5 minutes plus tôt, il a parfaitement contrôlé une passe de Martin Terrier pour enchaîner sur une belle frappe du droit (1-3, 81e).

Compte tenu de la maîtrise rennaise, Genesio s’est permis de faire tourner son effectif à partir de l’heure de jeu, pour ménager ses cadres avant le match de championnat dimanche à Angers et donner du temps de jeu aux jeunes pousses.

Rennes a ainsi terminé le match avec sur le terrain cinq jeunes joueurs issus de son centre de formation. Parmi eux, la star Eduardo Camavinga, toujours pas titulaire à l’issu d’un été empoisonné par les questions sur son avenir, mais qui a semblé plus en verve que ces dernières semaines.