C3: Pogba contre Capoue, duel de colosses entre Manchester et Villarreal

Paul Pogba avec Manchester United face à Grenade en quart de finale de Ligue Europa, le 15 avril 2021 à Old Trafford
Par Frédéric HAPPE, Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2021 AFP

Choc 100% français dans l’entrejeu à Gdansk: la star Paul Pogba joue peut-être une partie de son avenir avec Manchester United mercredi en finale de Ligue Europa (21h00) contre Villarreal, où il défiera dans l’entrejeu son compatriote Etienne Capoue, ancien pensionnaire de Premier League.

Le combat promet d’être épique entre les deux athlètes1,91 m pour Pogba, 1,89 m pour Capoue

, qui ont été des éléments centraux dans le bon parcours de leurs équipes ces dernières semaines.

En Angleterre, leurs chemins s’étaient croisés à 5 reprises quand Capoue évoluait à Watford et que “La Pioche” était revenue à Manchester United à l’été 2016.

Trois confrontations ont tourné à l’avantage du champion du monde et deux dans le sens du natif de Niort, qui avait même marqué lors d’une victoire 3-1 en 2016.

Un scénario pour lequel signerait immédiatement le joueur de 32 ans, qui avait connu un début de carrière très prometteur à Toulouse.

Il avait même eu les honneurs de l’équipe de France, sous le nouveau sélectionneur Didier Deschamps, à 7 reprises, entre août 2012 et août 2013, avant d’en disparaître pile au moment où Pogba s’y imposait.

Capoue avait filé à Tottenham à l’été 2013 où il n’a jamais convaincu, avant de rejoindre Watford en 2015.

Objectif C1 pour Capoue

Relégué en Championship (D2) à la fin de la saison dernière, il a bondi sur le défi proposé par Villarreal et Unai Emery qui avait besoin de ce N.6 expérimenté pour étanchéifier le “Sous-marin jaune”, après la rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche de Vicente Iborra, en décembre.

Capoue est arrivé avec un objectif clair: “Jouer la Ligue des champions. C’est une compétition que je n’ai pas encore eu l’occasion de jouer, et j’aimerais beaucoup le faire avec Villarreal”, expliquait-il dès son arrivée en janvier.

Cela passera par une victoire mercredi: le club de la région de Valence, seulement qualifié pour la Ligue Europa Conférence la saison prochaine, ne jouera la C1 qu’en cas de sacre mercredi à Gdansk.

“Très à l’aise” dans un rôle de milieu en pivot “idéal” pour son profil, selon ses propres mots, Capoue a rapidement trouvé ses marques, malgré une blessure musculaire qui a perturbé son intégration.

Alternant tâches défensives et montées pour briser le premier rideau adverse, il est devenu incontournable pour Emery, jusqu’à marquer son premier but en Liga il y a deux semaines, d’une superbe frappe de loin (90e+2), lors du succès 2-0 à Valladolid.

Si Bruno Fernandes, le meneur de United, risque d’être bien plus souvent dans sa zone, Capoue sait parfaitement que le danger viendra aussi d’un Paul Pogba qui a sans doute réussi sa saison la plus régulière avec United.

Dauphins de l’intouchable Manchester City, les Red Devils ont pu compter sur l’impact physique, la vista et la technique du numéro 6, capable de jouer dans différents registres, même s’il préfère celui de milieu offensif gauche.

Pogba: une finale pour un contrat en or ?

Alors que beaucoup craignaient une guerre d’égo, le partage de l’animation de l’attaque s’est faite très naturellement avec Bruno Fernandes, véritable maître à jouer des Mancuniens, quand son coéquipier est plus un élément déstabilisateur et imprévisible.

L’arrivée d’un vrai neuf de classe mondiale, en la personne d’Edinson Cavani, a aussi offert davantage de latitude à Pogba, que ce soit dans ses combinaisons avec l’Uruguayen ou pour se projeter en profitant des espaces créés par ses appels incessants.

Alors que l’on commence à se dire qu’avec un peu de réussite dans le recrutement cet été, United pourrait bien redevenir un candidat crédible au titre en Premier League l’an prochain, la question de savoir si ce sera avec ou sans Pogba n’est évidemment pas anodine.

Le Français a été donné partant quasi certain cet hiver, alors qu’il ne lui reste qu’un an de contrat. Et ça négocie sec en coulisse.

Ole Gunnar Solskjaer a une très bonne relation avec Pogba et souhaite ardemment le conserver. Mais les exigences salariales présentées par son agent Mino Raiolaon parle de 400.000 livres (460.000 euros) par semainepasseraient mal auprès de la direction du club.

Une grosse prestation en finale et un premier trophée depuis la Ligue Europa 2017 aideraient sans doute à rapprocher les positions.