C3: Moreno, un but, un sacre et une injection de confiance avant l’Euro

L’attaquant de Villarreal, Gerard Moreno, buteur lors de la finale de la Ligue Europa contre Manchester United, à Gdansk, le 26 mai 2021
Par Gabriel RUBIO GIRON, Jean DECOTTE / © 2021 AFP

Il a marqué, puis n’a pas tremblé aux tirs au but: Gerard Moreno a guidé Villarreal vers un sacre inédit en Ligue Europa mercredi contre Manchester United (1-1 a.p., 11 t.a.b. à 10), une belle récompense pour l’attaquant espagnol, en pleine confiance avant l’Euro.

C’est une consécration tardive mais méritée pour le Catalan (29 ans), qui conclut en beauté la saison la plus aboutie d’une carrière singulière, bâtie loin des géants du football espagnol que sont le Real Madrid ou le FC Barcelone.

Mais il est dans son habitude de déjouer les pronostics, à l’image mercredi de son équipe, menée de main de maître par l’entraîneur Unai Emery, vainqueur de sa quatrième Ligue Europa.

Résultat: c’est peut-être cet attaquant malin formé à l’Espanyol Barcelone et mûri à Villarreal qui pourrait être l’avant-centre de la “Roja” lors du Championnat d’Europe des nations cet été (11 juin-11 juillet).

Si l’on s’en tient à son but mercredi soir à Gdansk (Pologne), puis à son tir au but transformé sans trembler dans une séance irrespirable, Moreno le mérite.

Sur l’ouverture du score, à la réception d’un coup franc lointain, le Catalan s’est extirpé du marquage de Victor Lindelof et a catapulté le ballon au fond (29e), restant obnubilé par le but même s’il était victime d’un grossier tirage de maillot.

Gerard Moreno a alors fêté son but en mimant un geste de vaccination sur son bras gauche, résultat d’un pari passé avec une vedette de la télévision espagnole.

Phénomène

C’est son 30e but de la saison, toutes compétitions confondues, et cela pose son homme.

D’autant qu’il est devenu au passage le co-meilleur buteur de la Ligue Europa cette saison avec trois autres joueurs (7 buts), et le meilleur buteur historique de Villarreal avec 82 buts, a égalité avec Giuseppe Rossi.

Le “Sous-marin jaune” n’avait jamais observé un tel phénomène: le Catalan, avec 23 réalisations en Liga, a battu le record de buts marqués par un joueur de Villarreal sur une saison de championnat.

“Il grandit Villarreal. Il nous fait nous sentir fiers de ce projet. Gerard est comme Villarreal, humble mais grand”, avait résumé son entraîneur Unai Emery en conférence de presse, il y a une semaine.

Arrivé en 2010 au club, Moreno (29 ans) a passé l’essentiel de sa carrière professionnelle avec le maillot jaune, entrecoupée de passages à Majorque en prêt (2012-13) et à l’Espanyol Barcelone (2015-18).

En Ligue Europa, il est devenu expert dans l’art de qualifier son équipe pour le tour suivant: en 16e de finale retour, il a signé un doublé contre Salzbourg ; en 8e de finale retour, un autre doublé contre le Dinamo Kiev ; et en quarts de finale contre le Dinamo Zagreb, un but à l’aller, et un autre au retour, pour hisser Villarreal vers le dernier carré.

Muselé par Arsenal en demies, il s’est rattrapé en beauté en finale, avant de transformer sans trembler son tir au but, le premier de son équipe dans une séance à couper le souffle: Gerard Moreno a été l’antidote de Villarreal.